Communiqués

1er mai réussi !

Le 1er mai 2009 a vu une participation exceptionnelle aux manifestations. Avec près de 1 200 000 manifestants pour 283 initiatives sur l’ensemble du territoire. c’est 5 fois plus important qu’en 2008, 3 fois plus important qu’en 2003 année du conflit sur les retraites. Cette journée doit avoir des suites rapides qui permettent de franchir un nouveau pas dans la mobilisation. C’est dans cet esprit que la FSU proposera à l’intersyndicale qui se réunira le 4 mai d’appeler à de nouvelles actions interprofessionnelles en mai et juin.

Vu dans la presse Samedi 2 mai 2009

Premier Mai en France

http://www.lemonde.fr
Vidéo 1er mai : Gérard Aschieri espère "d’autres réponses à la crise"

http://www.lesechos.fr

Chérèque "certain" d’un accord intersyndical lundi sur l’après-1er mai Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque s’est déclaré "certain" vendredi que tous les syndicats se mettraient d’accord lundi prochain sur de nouvelles initiatives communes après le 1er mai.

http://www.lemonde.fr
"Pour un 1er Mai, c’est incontestablement un succès" Rémy Barroux, du "Monde", a suivi le cortège du 1er mai et estime qu’il s’agit "indéniablement d’un succès pour les syndicats". Mais désormais, les organisations sont face à un "véritable casse-tête" pour trouver un accord sur les suites à donner au mouvement.

http://www.liberation.fr
Moins historique qu’espéré Analyse La mobilisation en demi-teinte pourrait infléchir la stratégie des syndicats.

http://www.20minutes.fr
La manif’ du 1er Mai : la fédération des anti-sarkozysmes REPORTAGE - Nicolas Sarkozy était encore la cible privilégiée des manifestants qui défilaient au cri de « la crise, c’est eux, la solution, c’est nous »... Une des délégations les plus remarquées est celle des internautes qui se battent contre la loi Hadopi. Deux députés tiennent même la banderole, le communiste apparenté Jean-Pierre Brard et le socialiste Patrick Bloche. Mais quel rapport avec la fête du travail ? « C’est une bataille pour les libertés, explique Brard. Et puis Internet, ça sert aux travailleurs aussi... »

http://www.leparisien.fr
Sans conteste, les défilés de la fête du Travail ont mobilisé plus de personnes que les 1er Mai des dernières années, à l’exception de 2002, marqué par la protestation anti-Le Pen. Fait rarissime (du jamais vu depuis 1947), les huit syndicats avaient décidé cette année de manifester ensemble face à la crise.

http://www.liberation.fr
Sur le pavé parisien, la gauche mobilisée REPORTAGE Quatorze organisations avaient appelé à réussir un 1er mai « historique ». A six semaines des européennes, PS, PCF, PG, LO et NPA étaient dans la rue. Sans marcher sur les platebandes syndicales.

http://www.lemonde.fr
1er Mai : une participation moins importante que le 19 mars

http://eco.rue89.com
Les Conti défilent pour que « l’Etat nous prenne au sérieux » Toujours en tête de manif, mais un peu fatigués. Après sept semaines de lutte contre la fermeture de leur usine de Clairoix (Oise), prévue l’an prochain, les salariés de Continental avaient envie de goûter le soleil et le repos de cette fête du travail. A Compiègne, le cortège comptait environ 6000 personnes, deux fois moins que le 19 mars. Pour Brigitte comme pour Jean-Marc qui défilent déguisés sur un tracteur, c’est le tout premier 1er mai à battre le pavé.

http://www.lesechos.fr
Les "Conti", les Caterpillar, les Molex et les autres aussi dans la rue Les "Conti", les Caterpillar, les Molex, les Freescale et bien d’autres salariés du privé ont rejoint et parfois pris la tête des défilés du 1er mai, reflétant l’inquiétude et aussi la colère de multiples secteurs touchés par des plans sociaux depuis le début de la crise.
http://www.leparisien.fr
1er Mai : les manifestations ville par ville

http://www.lemonde.fr
PARIS Dans le cortège parisien, familial et bon enfant, le "rêve général" en boutonnière

Réponse du Ministre du Travail

http://www.lefigaro.fr
« La seule réponse à la crise, c’est plus de protection » Le ministre du Travail revient sur les défilés du 1er Mai et assure que le gouvernement est « aux côtés » des Français inquiets.

http://www.lesechos.fr
Hortefeux donne rendez-vous aux syndicats et au patronat "à l’été" Le ministre du Travail Brice Hortefeux donne rendez-vous "à l’été" aux partenaires sociaux pour évaluer les mesures prises face à la crise, dans un entretien au Figaro paru samedi, au lendemain des mobilisations syndicales unitaires du 1er mai.

http://www.lesechos.fr
Crise : "évaluation" des mesures "d’ici fin juin", selon un conseiller de Sarkozy Une nouvelle rencontre pour "évaluer" avec les partenaires sociaux les mesures face à la crise aura lieu à l’Elysée "d’ici la fin du mois de juin" a indiqué samedi Raymond Soubie, conseiller social de Nicolas Sarkozy, après les mobilisations syndicales unitaires du 1er mai.

http://www.lejdd.fr
Social : En attendant l’été Alors que les syndicats, unis pour la première fois dans les cortèges du 1er mai, vantent une manifestation "historique", le gouvernement minimise la mobilisation et écarte toute nouvelle mesure dans l’immédiat. Brice Hortefeux, le ministre du Travail, promet une évaluation des politiques sociales à la fin juin, pariant peut-être sur un essoufflement du mouvement d’ici l’été.

Autres articles de la rubrique Communiqués