2.4. Temps forts (élections, vote du TRMD, projet d’établissement, etc...)

2.4.1.Elections

Les élections au conseil d’administration des EPLE ont lieu chaque année avant la fin de la 7ème semaine de l’année scolaire. Il y a trois catégories de membres : les élus des personnels (enseignants et agents), les élus des usagers (parents et élèves) et les personnalités de droit qui siègent sans être élues (personnels de direction, CPE le plus ancien, représentants de la collectivité ...).

Il est essentiel d’imposer des listes syndicales
La campagne pour les élections au CA.doit se faire sur des bases claires, de manière à légitimer le rôle des élus, et leurs prises de position.

Plus la mobilisation de tous pour la campagne et le vote est forte, plus les élus des personnels ont de poids au CA Leur représentativité est gage de démocratie.

Le SNES syndique les enseignants de lycée et collège certifiés, agrégés, les AE, les CO-Psy, les CPE, les MI-SE.

Le SNEP syndique les professeurs d’EPS en collège et en lycée.

Le SNUIPP regroupe les instituteurs et professeurs des écoles et syndique dans les collèges les PEGC (conjointement avec le SNES).

Le SNUEP syndique les personnels enseignants des lycées professionnels, SEGPA et EREA.

C’est avec ces syndicats que peuvent être composées des listes communes qui seront comptabilisées par les inspections académiques puis par le ministère dans le total FSU.

Les " gros " établissements ont plus de facilité pour composer des listes syndicales, par rapport au nombre de personnes qui y sont rattachées.

Les petits collèges peinent souvent à présenter des candidats (12 ou 14 noms représentent presque la moitié des personnels) : il est cependant plus clair, plus démocratique de s’affirmer sur une liste syndicale, même en rompant avec les traditions locales : il ne s’agit pas de créer des antagonismes là où il n’y en a pas, mais de se donner les moyens de prendre des positions claires en référence aux principes syndicaux et aux choix que le SNES fait pour le service public d’éducation et pour les personnels.

Des listes " maison ", ou d’intérêts particuliers, sont parfois mises en avant, recherchées par certains chefs d’établissement.

Opter pour des listes syndicales, faire campagne, affirmer ses principes d’action est de plus en plus indispensable face à l’émiettement des situations, à la dégradation des conditions d’enseignement.

Le syndicat permet, par ses publications, ses réunions, ses stages, la communication des informations, d’avoir une vision d’ensemble, d’être en capacité de réagir, de faire respecter la légalité.

On peut demander un stage syndical d’établissement sur toutes ces questions (s’adresser au S2 ou au S3).

Les informations ainsi que les modalités pratiques liées aux élections (calendrier, votants, éligibilité, le vote par correspondance, le bureau de vote, le dépouillement, la contestation du scrutin, la validité des mandats, le remplacement d’un élu, ) se trouvent en détail dans le Courrier de S1 n°2 dans l’espace militants du SNES.

Autres articles de la rubrique 2.4. Temps forts (élections, vote du TRMD, projet d’établissement, etc...)