Éditos

9 avril : contre la Loi Travail

Après le succès de la journée du 31 mars qui a marqué le rejet massif de la loi Travail, la manifestation de samedi 9 avril doit être une nouvelle étape dans le rassemblement des forces sociales contre la flexibilité et la précarisation des emplois et pour le renforcement et le développement de droits sociaux nouveaux.

Les personnels du second degré, qui luttent depuis un an pour leur métier, leurs conditions de travail, leur salaires et l’avenir du système éducatif prendront leur place dans ce mouvement aux côtés des jeunes, des salarié-e-s, des retraité-e-s, des chômeurs… Ils seront là pour rappeler aussi les principes qui fondent les garanties collectives : hiérarchie des normes, égalité de droit et de traitement au lieu d’un abandon du niveau national de négociation et d’un contournement des organisations syndicales.
Temps de travail, conditions de travail et de licenciements, apprentissage, formation professionnelle…ces sujets au cœur de la loi Travail nous concernent parce que nous sommes aux côtes des jeunes, parce que la Fonction Publique ne tarderait pas à faire les frais de mesures de même nature.

Le SNES rappelle sa farouche opposition aux sanctions scolaires et aux poursuites judiciaires que le gouvernement entend mettre en oeuvre contre certains lycéens mobilisés. Le gouvernement doit prendre conscience que le passage en force et l’intimidation ne sont pas des méthodes de gouvernement dignes d’une démocratie.

Le 9 avril, mobilisons-nous pour lui faire entendre raison !

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Dialogue sur ordonnances
    Une cinquantaine de groupes de travail prévus sur le projet de loi réformant le code du travail, des audiences tous azimuts accordées aux organisations syndicales, des concertations prévues sur tous... Lire la suite (14 juin)
  • Délibérément libéral
    La révélation de la composition du nouvel exécutif ne déroge pas à la démarche promue par Emmanuel Macron. Bien sûr, le subtil équilibre est respecté entre soutiens de divers bords, présence de la société... Lire la suite (20 mai)
  • Après la présidentielle, la mobilisation continue
    Les résultats de l’élection présidentielle connus, le paysage politique n’en est pas pour autant plus facile à lire et les sentiments sont donc forcément mêlés. D’abord, le soulagement domine bien sûr... Lire la suite (10 mai)
  • Une priorité : barrer la route au FN dans les urnes
    Pour la deuxième fois en quinze ans, la France voit arriver au second tour de l’élection présidentielle un candidat du FN. Cette situation en dit long sur l’état de notre société, la hauteur des... Lire la suite (27 avril)
  • S’abstenir de ne pas voter
    L’épilogue des primaires, le désenchantement consécutif aux choix du dernier quinquennat, le poids grandissant du Front national, tout concourt à donner à la présidentielle de 2017 une couleur... Lire la suite (7 avril)