Archives LVER

Action Langues vivantes

Au collège comme au lycée, les mesures annoncées pour la rentrée prochaine sont inacceptables et vont encore fragiliser un peu plus l’enseignement des langues vivantes :

• confirmant les déclarations de Luc Chatel suite au rapport du
comité stratégique des langues vivantes, la circulaire de rentrée
précise que la globalisation des horaires de langues vivantes sera
expérimentée dans 10 % des collèges, chaque élève disposant
ainsi de 684 heures de langues vivantes sur l’ensemble de sa scolarité
au collège... ;

• les modalités de passation des nouvelles épreuves au baccalauréat
2013 (voir BO du 16 novembre 2011) posent de nombreux problèmes
 : elles ne sont plus terminales et nationales, menaçant ainsi l’équité et l’égalité entre les élèves et elles vont représenter une charge considérable de travail pour les collègues.

Ces dispositions ne permettront en rien une meilleure maîtrise des langues vivantes par les élèves mais elles vont contribuer à diminuer globalement le nombre de professeurs, à préparer une éventuelle annualisation des services et fragiliser le baccalauréat en tant que diplôme national en portant à 50 % la part de contrôle local en
langues vivantes.

Au-delà des langues vivantes, qui une nouvelle fois sont les premières concernées, l’annualisation des services et la globalisation des horaires sont inquiétantes pour toutes les disciplines : aggravation des conditions de travail des enseignants sans perspective d’amélioration de l’apprentissage, alourdissement de leurs missions et attaque contre leurs statuts.

Si une réflexion sur la conception et les conditions de l’enseignement
des langues vivantes en France est urgente, les choix annoncés par le ministre ne sont pas acceptables.

Téléchargez l’affiche LV, pour votre établissement, et envoyez des courriers à vos IPR :

http://www.snes.edu/Action-contre-les-modalites-du-Bac.html

Signez et faites signer la pétition SNES-APLV :

http://www.snes.edu/petitions/index.php?petition=24

■ S. Charrier, T. Jamet-Madec, M. Rollin

Autres articles de la rubrique Archives LVER