Elèves et travailleurs sans papiers / Immigration

Au coté de Khatchit et Léonarda, avec les lycéens...

Avec les lycéens, le Snes exige que plus aucun lycéen, plus aucun jeune en formation ne soit expulsé.

Les enfants, les jeunes, majeurs ou non, doivent avoir le droit de finir leurs études.

Au delà de l’aspect scandaleux de la méthode choisie pour expulser Leonarda, c’est bien du refus de toute expulsion d’un jeune en formation qu’il est question.

Les organisations lycéennes appellent le 5 et le 7 novembre à des journées de mobilisation.

Le Snes a déposé un préavis de grève pour "permettre aux enseignants qui le souhaitent de participer à ces manifestation mais aussi d’aider à leur bon déroulement."

Autres articles de la rubrique Elèves et travailleurs sans papiers / Immigration