Histoire géographie

Bienvenue dans la rubrique Histoire géographie.

L’histoire géographie en tant que discipline scolaire a une existence ancienne dans l’enseignement secondaire. Elle est depuis la fin du XIXème siècle, étroitement liée au projet républicain. En cela, elle a toujours eu comme objectif de participer à la formation de la communauté nationale et du futur citoyen. Cela explique sa présence tout au long du collège mais aussi du lycée. Quelque soit la filière en effet, tous les candidats au bac passent une épreuve écrite pour cette discipline.

Les finalités civiques qui pèsent lourd sur cet enseignement, l’importance en France donnée à l’histoire comme constitutif de l’identité nationale, expliquent les tensions qui traversent la discipline, et les débats qui peuvent surgir, dans l’espace public, quant aux contenus des programmes.

L’histoire-géographie et l’éducation civique occupent une place non négligeable dans le cursus scolaire français, même si les horaires ont diminué ces dernières années.
Si la discipline ne semble pas encore menacée dans le secondaire, elle est par contre l’objet de toutes les attentions, et donc de toutes les pressions de la part du pouvoir ou de la société civile. Débats et polémiques témoignent des enjeux qui la traverse.
Elle est prise dans une tension forte entre des finalités souvent contradictoires : participer à la formation identitaire des français et, depuis quelques années, des Européens, ce qui suppose la transmission de valeurs communes pour fonder un sentiment d’appartenance, et d’autre part, la formation de l’esprit critique nécessaire au futur citoyen d’une société démocratique.
L’analyse des programmes qui se sont succédé ces deux dernières décennies confirme cette tension et les injonctions contradictoires auxquelles sont soumises les enseignants, laissés seuls face aux demandes sociales et politiques qui s’accumulent.
Le travail de réflexion, de critiques et de proposition du SNES est plus que jamais nécessaire pour faire entendre la profession. Dans ce contexte, il est crucial de s’emparer des questions relatives à la redéfinition des contenus d’enseignement, afin de défendre d’autres choix quant aux programmes et aux finalités de notre discipline.

« Pour une histoire géo renouvelée, lançons le débat ! »

Autres articles de la rubrique Histoire géographie

  • contact
    Activités : rencontres fréquentes avec l’Inspection générale et les groupes d’experts en charge de la rédaction des programmes ; réactions face aux injonctions qui se multiplient pour notre discipline ;... Lire la suite (1er septembre)