Consultation des collègues

Technologie au collège

Bilan de l’enquête sur les programmes 2008 Octobre 2014

Sur le format de l’Enquête

408 réponses, 95,97% en collège (avec 9 % en éducation prioritaire et 1,51% en cité scolaire)
Vous trouverez ci-dessous une lecture des résultats de l’enquête, et en annexe les tableaux des différents résultats.

Bilan du programme actuel

Les programmes actuels ;
Q-2.1 permettent de construire la culture technologique de tous les élèves pour seulement 23,38% des collègues. 55,97% pensent qu’ils ne construisent cette culture que partiellement et 19,65% pas du tout. 1,00% ne se prononce pas.

Q-2.2  correspondent à l’évolution technologique de notre société pour 25,06% des collègues. 55,83% pensent qu’ils ne correspondent à cette évolution que partiellement et 17,12% pas du tout. Enfin, 1,99% ne se prononce pas.

Q-2.3 accompagnent réellement les élèves du collège dans la construction de leurs vœux d’orientation pour 8,64% des collègues. 41,98% pensent qu’ils ne les accompagnent que partiellement et 46,17% pas du tout. 3,21% ne se prononce pas.

PDF - 44.5 ko





Les domaines d’application ;
Séries Q-3.1 Q-3.2 Q-3.3 Q-3.4 évalués par rapport à la motivation des élèves et des enseignants, par rapport à leur proximité avec l’environnement des élèves et les possibilités qu’ils offrent d’objets d’étude donnent globalement des résultats concordants. Le domaine lié au niveau 6ème, les moyens de transport, est correctement apprécié, celui lié au niveau 5ème, habitat et ouvrages, l’est relativement moins et le domaine domotique associé au niveau 4ème pose visiblement plus de problèmes. Le domaine lié à la 4ème n’est en effet considéré motivant pour les élèves que par 17,28% des collègues, partiellement par 41,73% et pas motivant par 34,81% d’entre eux. Pour ce même niveau, 36,72% des collègues n’associe pas ce domaine à l’environnement des élèves, 46,63% disent qu’il n’offre pas suffisamment d’objet d’étude et 35,91% indiquent qu’il n’est pas adapté aux notions abordables en classe.

Q-3.5  Globalement, les domaines d’application limitent la liberté pédagogique pour 51,13% des enseignants contre 38,35% qui le pensent pas.

La démarche d’investigation
Série Q-4.1 est jugée difficile à mettre en œuvre, 30%, et souvent partiellement efficace, 50% pour aborder les points des programmes. Sur l’ensemble des questions seulement 15% des collègues en moyenne trouvent cette démarche totalement adaptée et facile à mettre en œuvre.

Q-4.1.8 La démarche d’investigation ne donne totalement satisfaction qu’à 6,48% des collègues, en partie à 47,13% et pas du tout à 44,89% d’entre eux.

La démarche de résolution de problème
Série Q-4.2 est jugée à peine plus efficace et un peu moins difficile à mettre en œuvre, 25%.

Q-4.2.8 Cette démarche donne totalement satisfaction à 7,77% des collègues, en partie seulement à 57,39% et pas du tout à 29,32% d’entre eux.

PDF - 45.3 ko





Productions et fabrications des élèves
Série Q-5.1 Q-5.4 Objet de nombreuses difficultés de mise en œuvre, elles ont été abandonnées pour 26,02% des élèves de 6ème, 32,76% en 5ème et majoritairement, et certainement en lien avec les problèmes posés par le domaine lié au niveau 4ème, pour 59,59% des élèves de ces classes. Là où elles ont été maintenues, elles sont devenues très majoritairement collectives et concernent de 51,76% à 65,91% des élèves et seulement 30,23% des 4ème.

Q-5.5 Alors que ces temps de productions étaient encore une des référence de la discipline il y a à peine dix ans, ils ne sont jugés totalement satisfaisants aujourd’hui que par 10,08% des collègues. 45,84% restent encore en partie satisfaits pour 37,78% qui ne le sont plus du tout.

PDF - 39.6 ko





Salle et équipement
Q-6.1 et Q-6.2 La taille de la salle n’est jugée suffisante que par 38,61% des collègues et 42,93% si les espaces sont disposés en îlots contre 61,39% et 57,07% qui la considèrent trop réduite.

Q-6.3 à Q-6.5 Son équipement, en fonction des activités mises en œuvre, n’est totalement suffisant que pour 7,90% à 24,57% des collègues, en partie pour 52% et pas du tout pour 33% d’entre eux.

PDF - 39.2 ko





Pistes pour les futurs programmes :

Les collègues étaient invités à donner leur avis sur plusieurs propositions et évolutions de l’enseignement lié à la découverte de la culture technologique au collège :
Q-8.1 Cet enseignement doit, pour 74,75% des collègues, s’inscrire dans la continuité des programmes du primaire et trouver son prolongement jusqu’aux classes terminales de toutes les voies des lycées, professionnelles, technologiques ou généraux. 15,25% d’entre eux ne le pensent pas, 10,00% ne se prononcent pas.

Q-8.2 Il doit être construit en référence à la démarche de projet technique et à des pratiques sociales réalistes (domestiques pour le primaire, artisanales pour le collège et industrielles pour le lycée) pour 63,12% des collègues. 23,27% des collègues y sont opposés et 13,61% ne se prononcent pas.

Q-8.3 Il doit s’appuyer sur la conception et la production d’objets et de services réellement signifiant pour les élèves pour 85,25% des collègues. 8,00% ne le souhaitent pas et 6,75% ne se prononcent pas.

Q-8.4 Il doit construire une cohérence avec les autres disciplines du collège pour 81,06% des collègues. 7,83% ne sont pas d’accord avec cette proposition et 11,11% qui ne se prononcent pas.

Q-8.5 Il doit se construire dans la continuité des acquis du primaire et de ce qui y est réellement pratiqué pour 65,17% des collègues contre 15,67% qui ne sont pas d’accord et 19,15% qui ne se prononcent pas.

Q-8.6 Il doit, pour 68,97% des collègues, permettre d’élever l’élève au niveau de concepteur et producteur avisé de produits et services simples, nécessaire et attendu de toutes les voies générales, les voies technologiques et les voies professionnelles du lycée en tenant compte de leurs évolutions. 14,62% restent contre cette proposition et 16,41% ne se prononcent pas.

PDF - 42.7 ko





Afin de retrouver une plus grande liberté pédagogique :
Q-9.1 les collègues souhaitent à 76,18% avoir le choix des domaines et des objets fabriqués et ou étudiés par les élèves. 13,90% ne le souhaitent pas et 9,93% ne se prononcent pas.

Q-9.2 88,34% des collègues souhaitent pouvoir organiser librement l’activité des élèves. 5,71% ne le demandent pas et 5,96% ne se prononcent pas.

Q-9.3 les collègues demandent à 89,97% la responsabilité du choix des démarches pédagogiques mises en œuvre en classe. Ils ne sont que 5,51% à ne pas le souhaiter, 4,51% ne se prononcent pas.

Pour lier la technologie à la valeur symbolique de l’objet matériel fabriqué ;
Q-9.4 87,97% des collègues demandent que cette discipline soit construite autour d’activités individuelles ou collectives de conception et de production d’objets techniques ou de services mises en œuvre par les élèves. 5,76% ne le souhaitent pas et 6,27% ne se prononcent pas.

Sur la question d’un enseignement à l’utilisation des différents outils informatiques et des pratiques numériques ;
Q-9.5 Pour 94,01% des collègues, un accompagnement doit être assuré en technologie comme dans le cadre de tous les enseignements où cela est possible au collège et particulièrement en enseignement documentaire. 2,49% ne le souhaitent pas et 3,49% ne se prononcent pas.

Les moyens alloués à la technologie,

Moyens matériels, équipements pédagogiques et formations et recrutements des personnels ;
Q-9.6 Un cadrage national des horaires et l’affirmation de la limitation des effectifs pour tous les niveaux, par dédoublements ou par organisation de groupes à effectifs allégés, (maximum limité à 20 dans tous les établissements et à 16 dans l’enseignement prioritaire par exemple) sont demandés par 97,24% des collègues. Seuls 0,50% ne le souhaitent pas, 2,26% ne se prononcent pas.

Q-9.7 Pour 96,74% des collègues, un plan national de dotations matérielles et techniques indépendant de tout lobby doit être construit et mis à jour régulièrement. 0,75% restent opposés à cette demande, 2,51% ne se prononcent pas.

Q-9.8 A 82,21% les collègues demandent que deux nouveaux concours, un Capet 1400 et une agrégation Technologie-Sciences de l’Ingénieur, directement liés à leur discipline d’enseignement couvrant donc le collège, le lycée et le supérieur sont créés. 3,26% ne le demandent pas et 14,54% ne se prononcent pas.

Q-9.9 80,10% des collègues demandent que des formations accessibles à tous les enseignants volontaires titulaires d’un Capet de la série 1400 soient organisées pour pallier au retard de recrutement. 2,74% ne le réclament pas et 17,16% ne se prononcent pas.

PDF - 44.6 ko





Enseignement des sciences et technologie de type EIST

Q-11 75,56% des collègues ne sont pas favorables à ce principe. 12,72% y sont favorables pour le niveau 6ème et 2,74% en 5ème, 8,98% ne se prononcent pas.

PDF - 36.3 ko





L’évaluation des élèves

Sur le débat actuel autour de l’évaluation des élèves, et la possible remise en cause de l’évaluation chiffrée
Q-12 Seulement 29,55% des collègues sont totalement opposés à cette évolution.
33,59% pensent que cela est possible mais qu’il faut maintenir les notes
Avec d’autres conditions ils sont 68,43% en 6ème, 17,68% en 5ème, 14,39% en 4ème et 12,12% en 3ème à penser que cela est possible.
14,90% des collègues disent le faire déjà.
Enfin 29,55% y sont prêts si c’est le cas pour les autres disciplines.

PDF - 33.9 ko





Autres articles de la rubrique Consultation des collègues

  • Enquête sur le programme de 6ème 2005
    Afin de préparer la consultation sur le projet de programme et le vote en CSE qui suivra, nous avions besoin de savoir où en sont les collègues face aux programmes de 6ème en vigueur (septembre... Lire la suite (Mai 2008)
  • Enquête sur l’Alternance au collège
    Résultats de l’enquête du groupe Techno sur l’alternance au collège. ALTERNANCE2 Bien que les textes ne désignent pas le professeur de techno comme devant prendre en charge l’organisation... Lire la suite (Mars 2004)