A la une des lycées

Bilan de la réforme du lycée : une semaine, une question... (3) - Vous avez dit rééquilibrage des voies et séries ?

A l’heure où les nouveaux textes sur le redoublement achèvent de transformer l’orientation des élèves en de la gestion de flux, il est opportun de s’interroger sur les (dés-)équilibres que la réforme Chatel affirmait pourtant vouloir combattre. A ce jour, les écarts entre les voies et les séries n’ont cessé de se creuser, renforçant du même coup leur hiérarchisation. Ce n’est pas sans inquiétude que l’on voit désormais se cristalliser cette hiérarchie à mesure que les orientations par défaut vers la voie technologique se multiplie, effet pervers de l’impossibilité des conseils de classe à prononcer un "maintien" en seconde.

La réforme du lycée n’a pas remis en cause la hiérarchie implicite des voies et des séries, bien au contraire ! Les séries ES et L s’affaiblissent structurellement tandis que la série S se voit renforcée comme la plus "généraliste". La voie technologique sort affaiblie par la réforme chatel. Et la logique d’orientation par défaut, en particulier en STMG , que provoque la quasi-disparition du redoublement, ne risque pas d’améliorer son attractivité.

Autres articles de la rubrique A la une des lycées

Dans la rubrique Lycée