Les LV dans les textes

Bilangues

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il n’y a aucun texte qui cadre les classes bilangues.

En effet, le B.O n°24 du 14/06/00 et les circulaires n°2002-074 du 10/04/02, n°2003-050 du 28/03/03 et n°2004-015 du 27/01/04 qui font référence à l’enseignement avancé de deux langues au collège et à la nécessité de continuité par rapport au primaire, ne mentionnent strictement aucune règle en la matière.

Les circulaires plus récentes ne font qu’inviter à développer l’enseignement de deux langues. Un rapport de F. Goullier, intitulé Les dispositifs bilangues, rendu au Ministère en 2004, dénonce d’ailleurs le manque de pilotage car le seul qui existe c’est celui des académies : elles font comme elles veulent. Plusieurs invitent néanmoins à répartir en 3h/3h, afin de garantir l’égalité de statut entre les deux langues.

Cette même recommandation apparaît également sur le site du Ministère…
http://eduscol.education.fr/D0067/college-dispositifgeneral.htm
… bien que sur une autre page, ce sont 5h à répartir qui sont affichées :
http://www.education.gouv.fr/cid21459/apprentissage-des-langues.html

Commentaire du SNES.

Ces classes, souvent pensées pour sauver les langues à faible diffusion au départ, sont devenues parfois des classes « élitistes », notamment dans le binôme anglais/allemand.

Par ailleurs, choisir une langue comme l’allemand dès le CE2 engage de fait le choix de la section bilangue, car faute de moyens et sûrement d’élèves, il ne sera pas question d’offrir en parallèle une LV1 ou LV2 « germanistes seulement ». Dans ce scénario, une perte d’heures d’enseignement est à la clé car il n’y a plus de LV2 en 4ème et une 1 heure en moins en 6ème en anglais, par rapport aux élèves ne prenant qu’un enseignement de LV1.
Certains parents estiment aussi que c’est un choix lourd pour un élève de 6ème car ce sont deux langues, avec deux heures de cours supplémentaires.

Enfin, sans cadrage national sur le nombre d’heures de cours et sans prise en compte de la carte des politiques des langues par académie, ces classes ont abouti à des aberrations, comme avoir une classe bilangue anglais/italien au collège puis une section européenne anglais/espagnol au lycée, ce qui, de fait, ne produit pas l’effet escompté : œuvrer à une diversification, déjà bien moribonde.

Autres articles de la rubrique Les LV dans les textes

  • Programmes de LV sections internationales
    SECTIONS INTERNATIONALES COLLEGE Programme d’enseignement de langue et littérature arabes : Programme de langue et littérature des sections internationales britanniques et américaines :... Lire la suite (20 avril)
  • L’audio-visuel en cours de langue : quels droits ?
    On incite de plus en plus les enseignant-es à inclure l’utilisation de supports technologiques dans leurs activités pédagogiques : vidéos, audios, balado-diffusion, parfois via les téléphones... Lire la suite (12 mars)
  • Echanges et mobilité
    Ci-dessous quelques programmes d’échange et de mobilité. Mobilité des élèves de collège et de lycée en Europe et dans le monde :circulaire n° 2016-091 du 15-6-2016. Programme Jules Verne pour l’année... Lire la suite (5 janvier)
  • Voyages à l’étranger (général)
    1/ La circulaire n°2011-117 du 3 août 2011 () abroge de nombreuses anciennes circulaires (voir bas d’article). Elle prévoit de nouvelles dispositions : la rédaction d’une charte des voyages... Lire la suite (Décembre 2016)
  • Vademecum LV
    Une question sur les LV ? Consultez le Vademecum !Lire la suite (Novembre 2016)