Communiqués

CAPES, CAPET et agrégation : la crise de recrutement perdure !

1443 (13,9 %) de postes non pourvus aux concours externes du CAPES, 3e concours, CAPET et agrégation, en hausse de 91 (6,73 %) par rapport à 2015. Pour le SNES la crise de recrutement est loin d’être résolue !

Certes il y a 4 % d’ admis en plus (8957 admis en 2016 contre 8607 admis en 2015 soit 350 de plus), point certes positif que le ministère ne se prive pas de mettre en avant. Mais le nombre de postes mis au concours avait augmenté de 4,4 % : le recrutement n’a donc pas suivi.

Ces données globales masquent par ailleurs de grandes disparités entre disciplines. Au CAPES 18 % des postes non pourvus en lettres modernes ,70,4 % en lettres classiques, 56,8 % en allemand, 20 % en éducation musicale, 13,9 % en anglais, 21,25 % en mathématiques. Au CAPET 27,8 % des postes non pourvus en sciences et techniques médico-sociales, 34,38 % sciences industriel de l’ingénieur option architecture. A l’agrégation 23 % des postes ne sont pas en lettres classiques, 25,3 % allemand, 37,5 % en éducation musicale, 34,9 % en mathématiques.

S’il y a plus d’admis au CAPES en anglais (9,3%), légèrement plus en maths (3,5%) ce n’est pas le cas en lettres modernes (-3%), lettres classiques (-23,6%) et en allemand (-43,6%).

Il ne suffit donc plus de compter sur l’augmentation des postes aux concours pour résorber la crise de recrutement, le ministère doit de toute urgence revaloriser, de manière significative, les salaires, améliorer les conditions de travail, et mettre en place des pré-recrutements.

Autres articles de la rubrique Communiqués