Calculer son barème pour la première phase de l’affectation

Calculer son barème

, par Caroline Lechevallier

Le barème sert à classer les stagiaires afin de déterminer ceux/celles dont on va considérer les vœux en premier. Il prend en compte toute une série de situations particulières. Pour calculer votre barème, suivez le guide !

Le barème prend en compte pour l’affectation à la rentrée 2016 tous les éléments suivants :

Pour tous le rang de classement au concours.
Le nombre total des lauréats concours est divisé en décile c’est à dire en 10 groupes égaux.

Pour déterminer votre décile, faites le calcul suivant : (votre rang au concours) / (nombre d’admis/10). Si le résultat n’est pas un chiffre rond, ajouter +1 pour avoir votre décile. Par exemple, si vous êtes 48ème sur 180 admis, votre décile sera égal à 48/(180/10)=48/18=2,666666. Le résultat est un nombre décimal donc +1 = 3,6666666 soit le 3ème décile (on prend la partie entière).
Si, vous êtes 5e sur 10, votre décile sera égal à 5/(10/10)=5/1 = 5

Décile Points
1 150
2 135
3 120
4 105
5 90
6 75
7 60
8 45
9 30
10 15
liste complémentaire 0

Pour les lauréats qui doivent participer à une procédure d’affectation dans une académie, ou les lauréats inscrits en M1 en Île de France qui doivent être affectés dans l’une des 3 académies d’Île de France des bonifications permettent d’augmenter leur barème :

Bonification spécifique attribuée aux lauréats de l’agrégation : 100 points valables sur tous les vœux

Situation familiale :
- 150 points pour rapprochement de conjoints = pacsé / marié / en concubinage avec enfant né ou grossesse et reconnu au plus tard le 30 juin 2016. Bonification sur les vœux correspondants à l’académie où le/la conjoint-e travaille ou est inscrit-e à pole emploi et les académies limitrophes si elles sont mentionnées immédiatement. Uniquement si le vœu 1 correspond à l’académie où le/la conjoint-e travaille ou est inscrit à pole emploi. Si votre conjoint-e travaille dans un pays limitrophe, il faut mettre en vœu 1 une académie limitrophe du pays pour bénéficier des points au titre du rapprochement de conjoints. Si votre conjoint-e travaille dans un pays non limitrophe, vous ne pouvez pas bénéficier de points de rapprochement de conjoint.
- 75 points par enfant à charge né de moins de 20 ans au 01/09/2016 ou à naître et connu avant le 30 juin 2016 uniquement en cas de rapprochement de conjoint (voir ci-dessus).
- Rapprochement de la résidence de l’enfant : 140 points. Bonification forfaitaire. Dans le cadre de garde alternée ou parent isolé d’une enfant de moins de 18 ans au 1er juillet 2016. Bonification sur les vœux correspondants à l’académie où l’enfant réside (ou susceptible d’améliorer ses conditions de vie pour les parents isolés) et les académies limitrophes si elles sont mentionnées immédiatement. Uniquement si le vœu 1 correspond à l’académie où l’enfant réside (ou susceptible d’améliorer ses conditions de vie pour les parents isolés). Le rapprochement de la résidence de l’enfant n’ouvre pas droit aux bonifications pour enfant à charge.

situation administrative au moment de l’inscription au concours :
- Titulaires de l’Éducation nationale, de l’État, de la fonction publique territoriale ou hospitalière : 200 points sur le vœu 1 qui doit correspondre à la dernière académie d’affectation en tant que titulaire.

- Pour les lauréat(e)s précédemment non-titulaires de l’Éducation nationale  : MA garantis d’emploi, enseignants et CPE contractuels du second degré de l’Éducation Nationale, AED, AESH ET à condition d’avoir exercé l’équivalent d’un an à temps plein au cours des deux dernières années (2014/2015 et 2015/2016) dans l’académie demandée en vœu 1 qui doit correspondre à l’académie d’exercice : 200 points

- Pour les EAP qui justifient de 2 années de service d’EAP : 200 points

- Travailleurs handicapés et bénéficiaire de l’obligation d’emploi : 1 000 points sur le premier vœu. Cette bonification est accordée sous conditions, contactez nous pour plus de renseignements.

- En plus, pour les lauréats inscrits en M1 en Île de France et qui doivent classer les 3 académies d’Île de France uniquement : 60 points sur l’académie d’inscription à l’université.


En cas d’égalité de barème, les candidats sont départagés selon :
1. la situation familiale – 2. le rang de classement – 3. l’ordre des vœux – 4. la date de naissance