Communiqués

Chatel doit entendre la colère des personnels

Manifestation pour l’éducation : Chatel doit entendre la colère des personnels

La manifestation à l’initiative de la FSU a rassemblé samedi 30 janvier plus de 12 000 personnels de l’éducation nationale.

En constituant le plus gros du cortège, les personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation du second degré ont une nouvelle fois, après la grève du 21 janvier, exprimé leur ras-le-bol : dégradation des conditions de travail et d’étude, suppressions massives d’emplois, réforme des lycées, « gouvernance » des collèges et des lycées, massacre de la formation des maîtres avec une mention particulière pour les stages post-concours et les stages des étudiants, insuffisance des recrutement d’enseignants du second degré, de CPE, de Copsy, absence de toute revalorisation des enseignants déjà en poste…

Toutes les mesures prises vont à l’encontre de toute possibilité d’amélioration du système éducatif et sont rejetées par la grande majorité de nos professions.

Le ministre doit entendre. Il est temps qu’il prenne conscience de la colère qui ne cesse de monter dans les établissements scolaires du second degré.
En tout état de cause, le SNES, avec les personnels du second degré, est déterminé à ne pas s’arrêter là.

Le SNES appelle les enseignants, les CPE, les Copsy à organiser dans les établissements les actions collectives qui leur paraissent les plus mobilisatrices : grève, refus des tâches non obligatoires, neutralisation du conseil pédagogique, non participation aux examens blancs, rétention des notes des copies qu’ils corrigent, refus des heures supplémentaires pour la prochaine rentrée…

Il appelle les personnels à s’adresser aux parents d’élèves et aux lycéens sur l’urgence de refuser ces réformes ainsi que sur le sens et les objectifs de leurs actions pour une autre politique éducative.

Dans les jours qui viennent, le SNES étudiera les modalités de la poursuite de l’action pour la période qui suivra les vacances scolaires de Février si le ministre continue de feindre la surdité.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Bilan du quinquennat
    En annonçant que l’engagement présidentiel de créer 60 000 postes dans l’Éducation est tenu, la ministre fait l’impasse sur bon nombre de questions et de réalités. Les 60 000 emplois budgétaires sont... Lire la suite (28 septembre)
  • Le SNES-FSU enquête sur la réforme du collège
    S’il est trop tôt pour faire un bilan des effets de la réforme collège 2016 sur les élèves, il est déjà possible de regarder comment les établissements se sont organisés avec les nouveaux horaires et les... Lire la suite (21 septembre)
  • Réforme de l’évaluation des enseignants
    Le ministère envisage de développer l’accompagnement individuel et collectif des personnels pour recentrer l’évaluation sur l’aide et le conseil et permettre les échanges de pratiques professionnelles.... Lire la suite (19 septembre)
  • Grève du second degré
    Quels que soient les propos de la Ministre de l’Éducation, les faits ne mentent pas : nous sommes loin d’une rentrée apaisée. Les personnels du second degré ont pu mesurer à l’occasion de la rentrée... Lire la suite (8 septembre)
  • Tous en grève le 8 septembre
    La rentrée 2016 devrait voir mise en œuvre la réforme du collège imposée par le gouvernement alors même qu’elle est toujours contestée par la majorité des personnels du second degré. Ces derniers qui ont... Lire la suite (30 août)

Mots-clés