Prépas littéraires

Nouveau programme de mathématiques

Classes B/L : le SNES se bat pour obtenir un programme présentable

Le nouveau programme de mathématiques de la voie B/L a été approuvé au Conseil Supérieur de l’Éducation (CSE) du 17 novembre 2016. Cette approbation a marqué la fin d’un feuilleton à rebondissements qui aurait tourné au drame pour les collègues et les étudiants de la filière sans une intervention syndicale déterminée du SNES-FSU.

Premier épisode à la Commission Spécialisée Lycée (CSL) du 7 septembre 2016 : chercher l’erreur !
Le SNES, qui a travaillé sur le texte avec l’association de spécialistes APML, a considéré que si le projet de programme présentait des améliorations sur le fond par rapport au programme initial préparé par l’ENS grâce aux interventions des professeurs de mathématiques qui enseignent en filière littéraire B/L, il a dénoncé le fait que les professeurs n’aient pas été associés à l’écriture du programme, écriture qui restait parfois trop imprécise, et qui contenait un nombre non négligeable d’erreurs grossières dans la rédaction dont l’ENS s’était chargée sans concertation ni avec l’Inspection générale ni avec les professeurs.
Le SNES a indiqué que les professeurs de la filière avait fait un gros travail de recensement des points problématiques, tout ce travail réalisé permettrait de reprendre la rédaction en un laps de temps très court.
Le SNES a signalé qu’il était question que les professeurs, en concertation avec l’Inspection Générale, élaborent une sorte d’« additif » officieux pour lever certaines ambiguïtés ou erreurs. Le SNES a demandé que ce travail de réécriture se fasse avant la publication officielle du nouveau programme.

Deuxième épisode au CSE du 22 septembre 2016 : le ministère doit battre en retraite
Face à la volonté du ministère de passer en force et de soumettre au CSE un programme contenant de nombreuses erreurs, le SNES a décidé de présenter de nombreux amendements au texte. devant l’avalanche d’amendements, la direction des Affaires Juridique du ministère (DAJ) décide au dernier moment de retirer le texte de l’ordre du jour du CSE. En séance, le SNES rappelle l’exigence d’une concertation, y compris sur la rédaction du programme, des enseignants de la filière avant toute nouvelle présentation et demande la tenue d’une réunion tripartite entre professeurs de mathématiques de la filière/Inspection générale/ENS. la DAJ accepte en CSE.

Troisième épisode : le bonheur ne tient pas qu’à un coup de fil
La Direction Générale de l’Enseignement Supérieur (DGESIP) essaye de transformer la réunion en présentiel en simple échange téléphonique. Le SNES refuse catégoriquement et insiste pour que des collègues de maths de la filière soient présents dont le président de l’APML. La DGESIP accepte finalement la tenue d’une réunion le 12 octobre.

Quatrième épisode : clarification en présence de l’Inspection
La réunion du 12 octobre entre des professeurs de la filière et un IG de mathématiques -et la présence du SNES- permet d’avancer, de clarifier la situation et de corriger de nombreuses erreurs. Les enseignants et l’Inspection ont pu reprendre la main sur la rédaction du programme

Dernier épisode : dernières améliorations en CSL puis CSE du 17 novembre 2016
Un nouveau "nouveau" programme est présenté à la CSL du 2 novembre qui tient compte des remarques formulées par les collègues de la filière. En séance, le SNES obtient que le chapitre sur les intégrales généralisées soit transféré de première à deuxième année comme le réclamaient unanimement les professeurs. Cette dernière modofication est bien prise en compte lors de la présentation du texte au CSE du 17 novembre.

Nous nous félicitons d’avoir pu obtenir une concertation sur le programme de mathématiques en voie B/L, ce qui permet l’examen ce jour d’un texte enfin finalisé. Le SNES-FSU rappelle, qu’à l’avenir, il conviendra d’associer systématiquement les enseignants aux travaux d’élaboration et de rédaction de nouveaux programmes, n’en déplaise à l’ENS ou à l’IG.

L’amélioration de la rédaction du programme ne devra cependant pas empêcher la tenue de réunions rassemblant IG et collègues de mathématiques de la filière B/L pour travailler sur la mise en oeuvre du programme afin de répondre à deux questions soulevées par l’IG lors de la première Commission Spécialisée Lycée du 7 septembre : Comment faire en classe pour transmettre ce programme ? et Comment se mettre d’accord avec les opérateurs de concours ? L’Inspection a acquiescé en séance.

Le nouveau programme est consultable sur le site du SNES.

Autres articles de la rubrique Prépas littéraires