Archives

Conditions de la rentrée 2010 en classe de Seconde

Le SNES dénonce depuis des mois le calendrier intenable de la réforme du lycée. Le point sur la question de la mise en place des programmes et sur les manuels

Le gouvernement doit prendre ses responsabilités et permettre un travail convenable en classe de Seconde l’an prochain, même en l’absence de manuel. Il s’est adressé au Ministre en ce sens, et a demandé à l’Association des Régions de France un soutien des représentants des régions dans les Conseils d’Administration des lycées.

Pas de manuels en classe de Seconde à la rentrée 2010 !

Selon une lettre adressée par le Syndicat National de l’Édition aux Présidents de Région, et une autre du Ministre de l’Éducation Nationale aux Proviseurs, Inspecteurs et Recteurs, les manuels scolaires couvrant les programmes de la nouvelle classe de Seconde ne seront pas disponibles pour les élèves à la rentrée prochaine.

Sauf peut-être en mathématiques et langues vivantes, dont les spécimens commencent à arriver dans les établissements, les manuels parviendraient aux enseignants fin août, les décisions d’achat seraient prises mi septembre pour des livraisons fin octobre. Les éditeurs mettraient à disposition en attendant des versions numériques de leurs manuels, dont on peut se demander d’où elles seraient accessibles et à quel prix.

Par ailleurs, les éditeurs estiment le coût moyen d’équipement par élève à 195 à 250 euros. Les régions n’ont pas nécessairement anticipé cette dépense. Qui va payer ?

Informons les parents de la situation, interpelons les représentants des régions au Conseils d’administration des lycées, par lettre ou en séance, faisons remonter les difficultés aux rectorats (motion ci-dessous).

Proposition de motion sur les manuels scolaires pour le Conseil d’administration de fin d’année

La consultation sur les nouveaux programmes d’enseignement s’est faite à marche forcée, dans la précipitation. En seconde, des programmes sont applicables à la rentrée 2010. Alors qu’ils viennent juste d’être publiés au Bulletin Officiel, se pose la question des manuels. De toute évidence, ils ne peuvent être prêts actuellement. Comment les enseignants (qui en débattent lors du Conseil d’enseignement de fin d’année) pourront-ils choisir et proposer la liste des manuels qui concernent 6 enseignements communs (mathématiques, histoire, géographie, LV1, LV2, Physique Chimie et SVT), ainsi que les enseignements d’exploration, dont SES et PFEG ?

Le Ministère, dans un courrier du 29 avril, envisage une consultation des enseignants à la pré-rentrée. Comment comparer les différents manuels (qui sont un support de l’enseignement tout au long de l’année) en si peu de temps ? Comment les associations de parents d’élèves, les parents, pourront-ils s’organiser dans une telle précipitation ? Les régions – qui participent souvent au financement des manuels – ont-elles budgété de telles dépenses ?

Le Ministère assure que les élèves pourront « disposer de ces ouvrages au plus tard fin octobre ». Il précise que « les éditeurs mettront à disposition des classes (professeurs et/ou élèves) des versions numériques des manuels » ! Qui financera les tirages ?

Le Conseil d’administration du Lycée… dénonce l’inconscience du Ministère, son mépris envers les personnels, les parents d’élèves, les élèves. Déjà, la mise en place chaotique de la réforme en seconde pose bien des questions (installation de l’Accompagnement Individualisé, Enseignements d’exploration…). La question des manuels va accentuer ces difficultés qui nuisent à un enseignement de qualité.

Le Conseil d’administration du Lycée… refuse de s’inscrire dans une telle logique et demande du temps pour que tous les partenaires travaillent sérieusement sur une réforme qui engage l’avenir des jeunes.

En savoir plus sur la question des manuels scolaires

Autres articles de la rubrique Archives