Actualités

Conseil de la Vie Collégienne : « Anne ma sœur Anne, ne vois tu rien venir ? »

Toujours dans l’attente de la publication du décret de mise en place des Conseils de la Vie Collégienne (CVC), le ministère vient d’adresser aux organisations syndicales un projet de circulaire d’accompagnement.

Lors de la présentation du projet de décret relatif à l’institution des conseils de vie collégienne au CSE du 30 juin dernier, le SNES-FSU a défendu la proposition d’une circulaire d’accompagnement afin de préciser certains principes de fonctionnement. Au delà de la souplesse de mise en oeuvre retenue par le décret, un cadrage national sur plusieurs points nous est apparu nécessaire.
Nous nous félicitons de la prise en compte dans le projet de circulaire d’un certain nombre de nos demandes : la concertation comme première étape indispensable à la mise en place du CVC, la représentativité de tous les élèves, leur volontariat, la parité, le lien avec les délégués élèves, le lien avec les autres instances de l’établissement, la possibilité d’une vice-présidence élève. Sur la possibilité d’opérer un tirage au sort comme moyen de désignation des représentants élèves, il est indispensable de veiller au respect du principe de volontariat. Le SNES-FSU a proposé un amendement en ce sens.
D’autres points n’ont cependant pas été retenus. Nous avons demandé que soit précisée une périodicité minimum des réunions (au moins une par trimestre). Sur les attributions, les différents parcours éducatifs occupent une place toujours trop importante par rapport aux autres attributions déjà importantes du CVC. L’idée de co construction sur ce champ avec les délégués du CVC doit être mesurée.
A l’instar des modalités d’élection des représentants des élèves dans les lycées, les textes réglementaires sur le CVC arrivent bien tard. Les élections des délégués de classe, les élections des représentants élèves au CA sont maintenant bouclées. Les premiers CA se tiennent en ce moment même. Comment dans ces conditions assurer une mise en place en cohérence avec les textes à paraître ? Par ailleurs, dans un contexte de réforme des collèges qui amplifie les injonctions éducatives, il faut laisser du temps aux équipes pour que les CVC se mettent en place sereinement. Les CPE en sont des acteurs majeurs malgré une charge de travail qui ne cesse de s’accroître avec souvent un nombre d’élèves à suivre trop important. Prendre en compte ces réalités de terrain est incontournable pour que dans les établissements, le CVC prenne réellement sens.

Autres articles de la rubrique Actualités