Programmes, socle commun, évaluation

Diplôme national du brevet : toutes les disciplines doivent compter

Certaines disciplines ne seront plus évaluées en tant que telles au DNB dès la session 2017. Le SNES-FSU et le SNEP-FSU demandent une révision de l’arrêté DNB. Toutes les disciplines doivent compter.

Le nouveau DNB est « une usine à gaz ».

- Il prend en compte en fin de cycle 4 l’évaluation des premiers sous-domaines du domaine 1 du socle et des 4 autres domaines :

Domaine 1
Langue française à l’oral et à l’écrit
Langues étrangères et régionales
Langages mathématiques, scientifiques et informatiques
Langages des arts et du corps

Domaines 2
Les méthodes et outils pour apprendre

Domaine 3
La formation de la personne et du citoyen

Domaine 4
Les systèmes naturels et les systèmes techniques

Domaine 5
Les représentations du monde et l’activité humaine

Ces huit domaines ou sous-domaines seront évalués sur une échelle de 1 à 4 : maîtrise insuffisante (10 points), fragile (25 points), satisfaisante (40 points) ou très bonne maîtrise (50 points).

- Il prévoit des épreuves terminales écrites dont le nombre est augmenté. Se rajoute une épreuve de SVT, sciences physiques et technologie - dont 2 disciplines sur 3 seront évaluées à l’examen, supprime le contrôle continu disciplinaire, installe une épreuve orale sur projet (EPI ou parcours) en reprenant des éléments qui posaient problème dans l’épreuve d’histoire des arts (dorénavant supprimée).
Voir article plus complet ici.

Cette grande complexité tente de « ménager la chèvre et le chou » entre évaluation du socle et évaluations disciplinaires dans le cadre de la très contestée réforme du collège. Elle conduit à une architecture intenable à plusieurs titres et notamment parce qu’elle induit des hiérarchies disciplinaires, oublie des pans entiers de la culture, et ne valorise pas les élèves qui sont en réussite dans certaines disciplines. En effet, les arts plastiques, l’éducation musicale, la LV1, la LV2 et l’EPS ne sont pris en compte que dans le cadre du socle commun, et en mélangeant plusieurs disciplines, ce qui ne facilitera pas le positionnement sur un des 4 niveaux de maîtrise, ni la visibilité de ces disciplines pour les élèves et leur famille : « langages des arts et du corps », « langue étrangère et langue régionale ».

Pour le SNES-FSU et le SNEP-FSU, toutes les disciplines doivent être évaluées en tant que telles au DNB, qui doit être conçu non pas comme un examen de fin de scolarité obligatoire mais comme une étape dans le cadre d’un second degré cohérent, articulant collège et lycée et reposant sur des enseignements disciplinaires.
Comme première mesure transitoire, le SNES-FSU et le SNEP-FSU demandent la réécriture de l’arrêté brevet : 100 points pour la prise en compte du contrôle continu en Arts plastiques, Education musicale LV1, LV2, EPS ajoutés aux 300 points du contrôle terminal.

Autres articles de la rubrique Programmes, socle commun, évaluation