Sciences-Physiques au collège : après la réforme...

EIST au cycle 3 : ne rien se laisser imposer !

Panneau dangerL’Enseignement Intégré des Sciences et Technologie (EIST) est explicitement cité dans l’introduction des projets de programmes de Sciences et Technologie du cycle 3. Loin d’être présenté comme une obligation, il semble cependant que certains chefs d’établissement prennent déjà les devants pour l’imposer à l’avance aux collègues de SPC...

Le SNES rappelle le caractère disciplinaire de l’enseignement en collège, dans le respect de nos obligations réglementaires de service définies par le décret 2014-940. Celui-ci reconnaît très clairement la discipline de l’enseignant, et précise dans son art. 4-II qu’un enseignement dans une autre discipline ne peut être effectué « qu’avec son accord ».
Dans notre sondage d’oct. 2014 sur le fonctionnement actuel du collège, portant sur environ 1000 réponses cumulées entre enseignants de PC, SVT et Technologie, l’EIST était rejeté à près de 85 %, même assorti de moyens de concertations.

Parallèlement, lors d’audiences récentes à l’inspection générale de SVT et de PC, nos interlocuteurs nous ont bien assurés qu’aucune généralisation de l’EIST n’était prévue dans le cadre de la réforme du collège, et qu’elle avait toujours été soumise au volontariat…
Pour autant, le SNES reconnaît l’importance de l’interdisciplinarité : il revendique son introduction progressive au collège, basée sur l’existence de programmes cohérents – bien au-delà d’un pôle « sciences et technologie » très réducteur et trop souvent proposé – dans un cadre de volontariat des enseignants.

En l’état actuel – projets de programmes « première version » voués à être améliorés, et décret/arrêté sur la structure du collège qui ont certes obtenus un vote positif au CSE mais qui n’ont pas été publiés – aucune contrainte en vue de la rentrée 2016 ne peut provenir de chefs d’établissements ni même de collègues « enthousiastes » ( !).

Le mouvement de grève du 19 mai sera l’occasion, dans les établissements, de manifester le refus de ces dispositifs imposés et de porter l’ambition du SNES pour le second degré.

En complément : dernière audience du SNES6FSU avec l’IG de SPC

Autres articles de la rubrique Sciences-Physiques au collège : après la réforme...

  • JRD de SPC du 3 juin 2016
    A consulter ci-dessous, le diaporama de la journée et le compte-rendu des échanges entre professeurs de Sciences_Physiques Ordre du jour : - les ORS spécifiques au SPC - impacts de la réforme... Lire la suite (Juin 2016)
  • A l’heure où les spécimens arrivent dans les collèges :
    [Mise à jour : 06/06/2016] La twittosphère enseignante s’est enflammée sur une page de cahier d’activité de Sciences-Physiques traitant de l’électrocution de Claude François. L’ampleur de l’affaire a... Lire la suite (Mai 2016)
  • Résistance pédagogique !
    La mise en œuvre simultanée des programmes à tous les niveaux du collège à la rentrée 2016 est inacceptable. De plus, le manque de repères annuels ou l’insuffisance de ces repères dans la plupart des... Lire la suite (Mai 2016)
  • Nouveau DNB : analyse du sujet zéro de Physique
    En 2017, un exercice de Sciences-Physiques pourra apparaître dans les épreuves terminales du DNB. Un "sujet zéro" est en ligne. Quelles informations nous apporte-t-il ? La nouvelle épreuve d’une... Lire la suite (Avril 2016)
  • L’épreuve terminale de Sciences-Physiques au DNB
    Des précisions importantes sur les modalités d’attribution du Diplôme national du brevet à compter de la session 2017 sont apportée par une note de service datée du 6 avril 2016. Cette note complète... Lire la suite (Avril 2016)