SEGPA

Enseignement adapté au sein des collèges : les SEGPA (Sections d’enseignement général et professionnel adapté)

Mise à jour 2011.

Textes de référence pour l’organisation des enseignements

Circulaire 2006-139 du 29 août 2006 - BO n° 32 du 7 septembre 2006 (prévoir de faire le lien vers ce texte)

Circulaire 2009-060 du 24 avril 2009

Le public concerné

Les SEGPA (Sections d’enseignement général et professionnel adapté) accueillent des élèves présentant « des difficultés scolaires graves et durables auxquelles n’ont pu remédier les actions de prévention d’aide et de soutien et l’allongement des cycles » (entre 3 et 4 % des élèves de collège). Ces élèves doivent recevoir un enseignement adapté leur permettant d’accéder à une formation qualifiante et diplômante de niveau V (CAP ou BEP) au moins. Il convient de veiller à ce que ne soient pas accueillis en SEGPA des élèves handicapés qui n’auraient pas trouvé de place en ULIS ou dans un établissement spécialisé.

Les modalités d’admission des élèves

L’admission des élèves en SEGPA relève de la compétence exclusive de l’IA, après avis d’une commission départementale d’orientation dont le fonctionnement est précisé par l’arrêté du 7 décembre 2005 modifié par celui du 14 juin 2006. Elle requiert l’accord des parents. Si le dossier est généralement constitué quand l’élève est en CM2, nous avons obtenu que soit maintenue la possibilité d’orienter vers une SEGPA un élève en très grande difficulté déjà scolarisé en collège.

L’organisation des enseignements

La SEGPA est organisée en divisions dont « l’effectif ne devrait pas excéder 16 élèves ». La circulaire du 29 août 2006, qui remplace celle de 1996, fournit désormais des horaires minima par discipline ou groupe de disciplines (trois blocs disciplinaires sont maintenus : technologie- formation professionnelle, sciences et arts). L’horaire global des élèves se rapproche de celui d’un collégien ordinaire (au moins 26,5 heures en Sixième, 25 heures en Cinquième, 28 heures 30 en Quatrième et 31 heures 30 en Troisième). Une dotation horaire fléchée et clairement identifiée au sein de la DHG du collège doit permettre de couvrir tous les besoins des élèves scolarisés dans la SEGPA et assurer la continuité des enseignements. Il convient de s’en assurer.

La langue vivante 1 étant prise en compte dans l’obtention de tous les diplômes de CAP et BEP, la décision ministérielle d’augmenter le volume horaire de l’enseignement de l’anglais correspond à un vrai besoin, mais elle sous-estime fortement les difficultés d’apprentissage des élèves de SEGPA. Les enseignants ont d’autant plus besoin d’être formés pour prendre en charge ces élèves en très grande difficulté qu’il n’existe pour les SEGPA ni programme adapté ni manuel spécifique.

La circulaire 2009-060 du 24 avril 2009 (qui annule et remplace celle du 19 août 1998) précise que le 1er objectif visé est l’acquisition par les élèves du socle commun. C’est l’enseignant de référence de la classe qui renseigne le livret personnel de compétences après consultation de l’équipe pédagogique.

Dans le cadre de son projet individuel de formation, chaque élève scolarisé en SEGPA fait l’objet d’un suivi individualisé qui doit lui permettre d’accéder à une formation (en LP, EREA ou CFA) menant à une qualification de niveau V (CAP). La concertation hebdomadaire des enseignants est organisée et animée par le directeur adjoint de la SEGPA.

Une première formation professionnelle

A partir de la classe de 4ème, chaque élève découvre différents champs professionnels à travers des activités pratiques organisées au sein des plateaux techniques de l’établissement. Les élèves de SEGPA étant exclus du champ de la dérogation à l’interdiction d’utilisation des machines dangereuses prévue par le code du travail (pour les élèves de 15 à 18 ans inscrits en formation professionnelle ou technologique), les champs professionnels proposés en SEGPA sont relativement larges :
- Habitat ;
- Hygiène, alimentation, services ;
- Espace rural et environnement ;
- Vente, distribution, magasinage ;
- Production industrielle).

Les élèves suivent des stages en milieu professionnel à partir de la classe de 4ème :
- 2 stages d’initiation d’une semaine dans 2 champs professionnels différents en 4ème
- 2 stages d’application de 2 semaines en 3ème qui peuvent être complétés par un 3ème stage de 2 semaines maximum pour confirmation éventuelle du projet de formation professionnelle.

Une globalisation est possible sur les 2 années, la période de stage pouvant couvrir entre 4 et 10 semaines.

Les derniers articles de la rubrique « SEGPA »

  • Indemnité SEGPA

    Les enseignants des disciplines générales du 2nd degré qui effectuent tout ou partie de leur service en SEGPA bénéficient d’une indemnité forfaitaire pour sujétions spéciales.
    En se fondant sur le décret 68-601 modifié par le décret 76-201, les enseignants des disciplines générales peuvent demander à bénéficier d’une indemnité spécifique.
    Contactez votre section académique du SNES qui vous aidera dans vos démarches. Décret 68-601 Décret (...)

    Mai 2011
  • Enseigner en SEGPA

    Textes de référence :
    Pour le public concerné, les modalités d’admission des élèves et l’organisation des enseignements : Circulaire 2006-139 du 29 août 2006 - BO n° 32 du 7 septembre 2006 Pour la formation spécialisée des personnels du second degré BO spécial n° 4 du 26 février 2004 Circulaire n° 2006-055 du 28/03/06- BO n° 14 du 6 avril 2006 (recueil des candidatures pour l’année 2006-07) Circulaire n° 2004-103 du 24/6/04 - BO n° 26 du 1er juillet 2004 (contenu de la formation préparatoire)
    Qui (...)

    Mai 2008
  • Les EREA (établissements régionaux d’enseignement adapté)

    Les EREA (établissements régionaux d’enseignement adapté) sont des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) qui accueillent des adolescents en grande difficulté scolaire et sociale, ou présentant un handicap.
    Texte de référence : Circulaire n°95-127 du 17 mai 1995 : elle précise et définit le public accueilli, les objectifs poursuivis et l’organisation pédagogique.
    Les orientations des élèves en EREA sont effectuées par :
    la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (...)

    Mai 2008