US 773 du 23 septembre 2017

Enseigner sa discipline : Réfléchir avec le SNES-FSU

Pour le SNES-FSU, la réflexion sur les savoirs enseignés, sur les programmes et les pratiques est un objet syndical.

Attaché à l’enseignement des disciplines et à une interdisciplinarité qui se construit à partir de ces disciplines, il est essentiel pour le SNES-FSU que la profession prenne en charge une réflexion sur les savoirs enseignés. Parce que la réussite des jeunes passe par un questionnement sur leur rapport au savoir, sur le sens des savoirs et leurs modes d’apprentissage, et que nous sommes bien placés pour apporter une contribution sur ces questions et porter la parole de la profession.

Le SNES-FSU a mis en ligne sur son site des fiches disciplinaires destinées à faire connaître aux collègues syndiqués et non syndiqués le travail de réflexion mené, qu’ils entrent dans le métier ou qu’ils enseignent depuis plusieurs années… N’hésitez pas à les diffuser dans votre établissement, lors de stages syndicaux, réunions... sous forme numérique ou papier : www.snes.edu/Le-secteur-Contenus-presentation.html.

Figurent également sur le site des comptes rendus de stages, des réflexions collectives, des publications diverses : www.snes.edu/Contenus-pratiques-disciplines.html.

Avec des spécialistes

Le SNES-FSU travaille avec un réseau de chercheurs, chercheuses, formateurs, formatrices, représentants d’associations de spécialistes, de mouvements pédagogiques qui permettent d’éclairer, par des points de vue divers et complémentaires, les enjeux tant scientifiques que didactiques, pédagogiques et sociaux des programmes et des pratiques.

Le SNES-FSU vous permet de ne pas rester isolé ; vous pouvez demander à être inscrit sur une liste de ­diffusion disciplinaire (courriel à contenus@snes.edu), où chacun peut exprimer son point de vue, échanger avec des collègues sur l’enseignement de sa discipline, ses contenus, les questions pédagogiques et didactiques qui la traversent, ses conditions d’exercice... et ainsi contribuer à la réflexion syndicale sur ces questions.

Sandrine Charrier

Autres articles de la rubrique US 773 du 23 septembre 2017

  • Post-bac : Des places plutôt que le tri
    Le gouvernement martèle dans la presse que l’Université ne serait pas faite pour tout le monde... Omettant de parler des capacités d’accueil et de l’offre de formation ! Une concertation est... Lire la suite (5 octobre)
  • Effectifs : Cote d’alerte dépassée
    Après une augmentation de 43 000 en 2016, le second degré enregistre une progression de 56 000 élèves à la rentrée. Une hausse qui se concentre sur deux niveaux, la Sixième et la Terminale. Résultat... Lire la suite (5 octobre)
  • Rendez-vous de l’Histoire de Blois
    Vendredi 6 octobre de 14 heures à 15 h 30, table ronde-conférence organisée par le SNES-FSU : « L’innovation comme enjeu de société : fonctions sociales, acteurs et conflits » (amphi 1 du site de la... Lire la suite (5 octobre)
  • Aix-en-Provence : Fainéants et cyniques
    C’est le 36e élève à la mi-septembre qui, pour les collègues du lycée de Luynes, a fait déborder le vase… Lors de la prérentrée, ils apprennent, consternés, la disparition des huit emplois en CUI qui... Lire la suite (5 octobre)
  • Indigne
    Plusieurs enseignants ont signalé via les réseaux sociaux, dès la semaine du 11 septembre, l’existence d’un exercice de mathématiques inqualifiable dans le manuel TES/TL aux éditions Nathan 2017,... Lire la suite (5 octobre)