Actualité théâtrale

Le 6 et 7 mai au Théâtre de l’Odéon, le 10 mai à l’Espace 1789 à Saint-Ouen, le 12 mai au Théâtre Rutebeuf de Clichy-la-Garenne, le 20 mai au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis

F(eux)

Depuis 2012 l’Odéon-Théâtre de l’Europe est inspirateur, protagoniste et maître d’œuvre d’un projet Adolescence et territoire(s) qui, sous la direction de metteurs en scène confirmés, fait travailler ensemble des adolescents des villes partenaires (Paris, Clichy, Saint-Denis et Saint-Ouen) pour écrire et produire un spectacle théâtral. Après Didier Ruiz en 2013, Jean Bellorini en 2014, Julie Deliquet en 2015, ce sont les comédiennes et dramaturges, Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant (Compagnie La Piccola Familia) qui ont pris en main le projet. Avec dix-sept adolescents des villes concernées, elles ont interrogé la question du point de vue. Que pense chacun des protagonistes d’un événement, comment son point de vue s’accorde-t-il ou entre-t-il en conflit avec celui d’un autre ? L’aboutissement de ce travail collectif est F(eux).

Théâtre : F(eux)
F a commis un acte grave, F a disparu. Chacun de ceux qu’il a connus ou croisés raconte un moment de sa vie, la façon dont il l’a perçu, ses souvenirs avec lui, composant un portrait puzzle pour tenter de comprendre ce qui a bien pu se passer.
Outre la belle expérience que ce travail de création a dû être pour ces adolescents, dont certains suivent une option théâtre, mais pas tous, le résultat de ce travail est formidable. L’histoire qu’ils racontent tient le public en haleine comme une enquête et, sur scène, ils étonnent. On ne peut qu’être plein d’admiration pour le travail d’encadrement de Manon Thorel et Julie Lerat-Gersant. Tous ces jeunes ont une partition à jouer et ils la jouent avec une fraîcheur et une vivacité surprenantes. Certes quelques-uns ne placent pas encore très bien leur voix, mais ils vivent leur rôle passant avec fluidité de la gravité à l’humour et ils maintiennent la tension dramatique jusqu’au bout. Ils savent aussi chanter et danser ensembles avec talent. Quelle belle réussite pour ce projet que l’on souhaite voir perdurer !

Micheline Rousselet

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « De si tendres liens »
    Dans une série de tableaux successifs se déploie la relation d’une mère divorcée et de sa fille unique, une relation où les souvenirs de l’une rencontrent ceux de l’autre avec ce qu’il peut y avoir de... Lire la suite (3 juillet)
  • « Night in white Satie »
    Un drôle de bonhomme, ce Monsieur Satie, avec son pince-nez un peu de travers, ses costumes de velours (il en acheta sept identiques, tous de couleur moutarde, à la suite d’un héritage), son chapeau... Lire la suite (28 juin)
  • « Anne Baquet, soprano en liberté »
    Une soprano à la voix magnifique, c’est ce qu’on attend, mais quand en plus elle est rieuse, joueuse, sensuelle, bourrée d’énergie et d’humour et qu’elle forme un duo très drôle avec sa pianiste Claude... Lire la suite (14 juin)
  • « Monsieur de Pourceaugnac »
    Á Paris Eraste et Julie sont épris l’un de l’autre, mais Oronte le père de Julie a décidé de la marier avec un riche gentilhomme limousin, Monsieur de Pourceaugnac. Pour faire échouer ce projet une... Lire la suite (13 juin)
  • « Colette et l’amour »
    C’est à un « cabaret littéraire » que souhaite nous convier Philippe Tesson. On pense plutôt à une conversation animée qui fait vivre le personnage de Colette et son entourage, une Colette gourmande,... Lire la suite (13 juin)