Actualité théâtrale

Jusqu’au 3 juillet au Théâtre du Rond-Point

« Fair-Play »

Á la veille de l’Euro de foot et au lendemain de Roland Garros, le sport est partout. C’est le moment d’aller au Théâtre du Rond-Point voir du sport, tous les sports, sur scène. C’est ce que nous offre Patrice Thibaud, longtemps compagnon de route de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff, et grand admirateur de Jacques Tati. Avec Fair-Play on est plus proche de Buster Keaton et des films burlesques que des records. Pas besoin de mots, les gestes, le corps qui s’anime, tout fait sens et tout y passe, de la flamme olympique qui refuse de s’allumer à l’haltérophilie en passant par la grâce de la GRS pour laquelle Patrice Thibaud s’offre une petite perruque, qui ne peut toutefois cacher sa forte corpulence et pour les sports équestres, il est en même temps cavalier et cheval.

Sans mots, mais avec des sons, le bruit des balles de tennis, des annonces de points ou de records dans toutes les langues, si mélangées qu’on n’y comprend rien. Un peu de musique africaine, des tapes pour se débarrasser des moustiques et l’on est avec l’entraîneur qui va recruter avec brutalité de futurs talents.

Théâtre : Fair Play

Philippe Leygnac, lui aussi ancien compagnon de route de Jérôme Deschamps, est le musicien. Il a composé la partition et joue du piano, de la trompette, un instrument de musique africain. C’est lui qui joue l’hymne américain pour le champion sur le podium et le blues accompagnant la mélancolie du vieux boxeur. Filiforme et plutôt petit il est le complice idéal pour le grand et corpulent Patrice Thibaud. Leur présence côte à côte suscite déjà le rire. Aussi souple et agile que son partenaire, il a une présence étonnante. Il faut le voir arriver accroché sous le piano et pratiquant l’escalade horizontale pour atteindre son tabouret ou assis, les bras ballants, sur le banc de touche.

Avec eux, on entre, comme dans un film muet, dans le monde des sportifs de petit niveau avec ses espoirs, ses échecs, ses états d’âme et l’on rit beaucoup.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 18h30, relâches les lundis et le 12 juin

Théâtre du Rond-Point

2 bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Honneur à notre élue »
    C’est bien avant que n’éclate l’affaire Fillon que Marie Ndiaye a écrit ce texte. Dans ce qui se présente comme un conte cruel sur l’exercice du pouvoir, Notre Élue, c’est ainsi qu’elle est nommée dans... Lire la suite (7 mars)
  • « Un amour impossible »
    La metteure en scène Célie Pauthe a, dès la parution du roman, souhaité l’adapter pour le théâtre, ce qu’a accepté de faire Christine Angot. L’auteure a choisi de mettre en relation la mère et la fille,... Lire la suite (6 mars)
  • « Fellag », Bled runner
    Fellag revient au théâtre du Rond-Point avec une création qui puise dans les spectacles qu’il a écrits depuis 20 ans. Il leur offre une nouvelle vie, un nouveau regard et c’est toujours aussi drôle.... Lire la suite (5 mars)
  • « Interview »
    Voici un autre regard -pas contradictoire - sur la pièce "interview", déjà critiquée ici : « Interview » : Réussie, une interview peut faire sortir des moments de vérité qui marquent celui qui... Lire la suite (5 mars)
  • A propos de "Résister, c’est exister"
    Nous avons présenté la pièces "Résister, c’est exister" début janvier. Voir : « Résister c’est exister » nous tenons à faire connaître les faits suivants : L’affiche du très beau spectacle de François... Lire la suite (2 mars)