Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

8-10 juillet puis 12-21 août

Festival de Bourgogne du Sud autour de St-Maurice-les-Châteauneuf (71)

Notre collègue, Martine Chifflot, dont nous avons récemment évoqué les récentes créations cinématographiques, présente la quatorzième édition du « Festival de Bourgogne du sud » qu’elle dirige. Il s’ouvre le 8 juillet avec le vernissage Fiat Lux à 18h30 à la Grange d’Arc et le week end musical des 9 et 10 juillet à l’église de Saint-Maurice les Châteauneuf. Il se poursuivra avec la tournée théâtrale Qohélet (L’Ecclésiaste) du 12 au 21 août de Briant (12 août 21h) à Châteauneuf (21 août 17h30) en passant par Paray, Semur, Dole, Autun, soit six étapes en hommage à la nouvelle région Bourgogne-Franche Comté.

Deux concerts en couleurs

Les ornements et danses seront à l’honneur, de la bourrée baroque à la bourrée auvergnate avec Bach Clarinet et La Veillée Imaginée, qui revisiteront nos sources musicales profondes pour deux programmes délicieux et réjouissants.
Bach Clarinet, le 9 juillet à 21h, Eglise de Saint Maurice lès Châteauneuf
Les deux interprètes Béatrice Berne et Jean-Marc Fessard ont réalisé le souhait de la programmatrice du Festival de Bourgogne du Sud, Martine Chifflot-Comazzi, sur ce titre qu’elle a inventé, de donner un programme de duos, écrits par Bach à l’origine pour clavier, extraits de l’Art de la Fugue, de l’Offrande Musicale, des Variations Goldberg et des Inventions. Ces deux professeurs, l’une au Conservatoire Régional de Clermont-Ferrand et l’autre au Conservatoire Royal de Bruxelles, mènent une carrière de soliste tant en France qu’à l’étranger. Depuis 2014, ils constituent un brillant duo qui donne à entendre des créations et de belles transcriptions du répertoire*. Bach a beaucoup copié et admiré ses célébrissimes contemporains que sont Telemann (qu’il a côtoyé) et Vivaldi (qui ignorait l’existence de Bach). C’est pourquoi les clarinettistes ont choisi les Duettos de Telemann et la Tempesta di Mare de Vivaldi. Bach est enthousiasmé par le choral, source de sa culture protestante et de son travail d’harmonisation, ainsi en ouverture deux pièces mystiques feront résonner l’église de Saint-Maurice-lès-Châteauneuf le 9 juillet. « Le canon », forme apparemment simple, a passionné, tout au long de sa vie, ce professeur de latin et de mathématiques qu’était Bach. D’une grande richesse d’invention et d’une science extrême du contrepoint, le canon permet aux clarinettes sib et basse de dialoguer en écho. Dans une troisième partie de concert : « Bach danse », les suites révèlent gavottes, courantes, sarabandes, gigues et bourrées dans le pur style baroque profane !
*Sortie du disque French Clarinet Export en octobre 2016 chez Clarinet Classics à Londres

La Veillée Imaginée, dimanche 10 juillet à 17h30 à Saint Maurice lès Châteauneuf
Les longues soirées d’antan, sur les plateaux du Massif Central ont engendré un magnifique répertoire populaire, simple et puissant à la fois, riche de chants (de labours ou de noces), de réveillés (processions lors de la Passion) et de danses (bourrée, polka, scottish).
Béatrice Berne, Matthias Collet et Patrice Rix imaginent une veillée en alliant des sonorités multiples et colorées.
Les trois artistes virtuoses, professeurs au Conservatoire Régional de Clermont, à la clarinette, à la guitare et à vielle, s’inspirent du patrimoine musical, si caractéristique de ces hauts plateaux, et le font revivre avec vigueur.
Ils vous invitent à partager des moments d’émotion intenses et authentiques, chargés d’humanité profonde,et à ressusciter les éternelles silhouettes du passé.
Ils reconstitueront pour vous une veillée de « jadis et naguère », en mêlant les rythmes les plus syncopés aux mélopées les plus célestes.
Un merveilleux moment de mémoire vive.
Une soirée festive pour découvrir les trésors musicaux du Massif Central.
La force de la tradition servie par une interprétation dynamique et virtuose.
Une preuve que la musique traditionnelle est toujours très contemporaine.

Un théâtre musical pour notre temps
Qohélet,
du 12 août au 21 août suivi de Paroles de Miséricorde
Traduction, adaptation et mise en scène de Martine Chifflot-Comazzi
Musique : Béatrice Berne Comédiens : Martine Chifflot-Comazzi et Maxime May
Martine Chifflot-Comazzi
offre une version théâtrale et musicale du célèbre texte de L’Ecclésiaste (Vanité des Vanités ! Tout est vanité...), qui conjugue paroles et musique pour révéler l’actualité de ce texte du IIIème siècle avant Jésus-Christ. Les églises du Charolais-Brionnais et de Dole offrent un décor contrasté à ce texte du désert que la composition musicale de Béatrice Berne met en valeur tandis que l’interprétation vive des deux comédiens souligne la poéticité et la dramaturgie latente de ce texte ancestral que suivront les paroles de miséricorde miraculeusement dites à Helena Kowalska.
Briant Eglise 12 août à 21h

Paray-le-Monial
Monastère Sainte-Claire, 9 avenue de Bethléem 13 août à 16h
Dole
Basilique Notre-Dame 14 août à 17h30
Semur-en-Brionnais Collégiale Saint-Hilaire 18 août à 21h

Autun
Cathédrale Saint-Lazare 19 août à 21h
Châteauneuf
Eglise 21 août à 17h30

Pour en savoir plus : www.facebook.com/FestivalDeBourgogneDuSud
Le Festival de Bourgogne du Sud 2016
Grange d’Arc au Chemier
71740 Saint-Maurice-lès-Châteauneuf
06 87 52 28 62
(se recommander du Snes pour toute réservation)

Autres articles de la rubrique Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

  • « Festival Les nuits des arènes »
    Né de la volonté de créer des échanges entre les individus, de décloisonner les arts, de les remettre au cœur de notre société et de laisser les jeunes s’emparer d’un projet ambitieux, le festival « les... Lire la suite (31 août)
  • Festivals de l’été 2017 – partenaires réduc’snes
    Pour la 10ème année consécutive un cahier "Spécial Festivals" est inclus dans le numéro de juin de l’US-MAG, adressé au domicile des 62.000 enseignants et autres personnels de second degré syndiqués au... Lire la suite (14 juillet)
  • S’évader pour se retrouver
    Contrairement au turritopsis nutricula, une sorte de méduse minuscule des grands fonds marins, qui nous regarde avec des yeux qui n’en sont pas, les mondes ne sont pas immortels. Ce petit animal a,... Lire la suite (11 juillet)
  • « Festival Teatro a Corte »
    Ambra Senatore, Scena Madre Jérôme Thomas, Promenade jonglée au château Compagnie Transe Express, Mù, cinématique des fluides Le premier jour du Festival s’est déroulé au Théâtre Astra dans Turin, et... Lire la suite (4 juillet)
  • Festival des Ecoles du Théâtre Public – 8ème édition
    Pour cette 8ème édition, 8 initiatives dont 6 créations, un nombre accru d’écoles participantes : parmi les Ecoles nationales supérieures l’ESCA du studio d’Asnières avec « Lac » de Pascal Rambert mise... Lire la suite (24 juin)