Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

Du 17 mai au 30 juin dans des lieux divers à Paris

« Festival du futur composé »

Le futur composé est une association créée et présidée par le Docteur Gilles Roland-Manuel qui organise des actions culturelles et des rencontres entre de jeunes autistes et des artistes. Ni thérapie, ni rééducation, il s’agit plutôt de créer du lien, de rompre l’isolement qui entoure les jeunes handicapés en les entraînant aux côtés de leurs éducateurs dans une aventure artistique et les résultats sont parfois impressionnants. Tous les deux ans l’association organise un festival qui les conduit, après un long travail de préparation, sur de grandes scènes parisiennes pour des spectacles de musique, de théâtre, d’arts plastiques et de danse, tantôt gratuits, tantôt payants. Attachés à donner le meilleur d’eux-mêmes, ils se font comédiens, musiciens, danseurs et surprennent le public.

Festival : festival du futur composé

Cette année, le festival sera inauguré le 17 mai de 18 à 21h, dans les grands salons de l’Hôtel de Ville de Paris, par un parcours déambulatoire qui permettra aux quatorze institutions partenaires du projet de nous emmener à la découverte des bals perdus des années 20 aux années 60, de la France à l’Espagne et l’Italie. Les 3,4,6 et 7 juin «  Traviata’s company » un opéra ballet écrit par Gilles Roland-Manuel mettra sur la scène du Théâtre des Variétés, 60 artistes professionnels et amateurs (handicapés ou pas) dans un spectacle mêlant théâtre, danse et musique. Le 14 juin à 14h30 et 20h30, au Carreau du Temple la Compagnie La Bulle bleue présentera un travail théâtral à partir de «  La ménagerie de verre » de Tennessee Williams. Du 24 mai au 9 juin à la Mairie du XIIIème arrondissement l’exposition Palette en tête permettra à des jeunes de présenter leur univers au public. Enfin le 29 et 30 juin, au Monfort, deux concerts clôtureront le festival avec, entre autres, le 30 le groupe Percujam. Celui-ci enchaîne les collaborations avec des artistes reconnus comme Mathieu Chedid ou Grand Corps Malade, en est à son quatrième album et s’est produit récemment à l’Olympia.

Micheline Rousselet

Autres articles de la rubrique Evènements culturels, festivals, grands entretiens...

  • « marco D. SchizoMètres, une fiction d’art brut »
    Reprise de la conférence sur Marco Decopeliada, tout en mesure et en démesure, au Centre Hospitalier Le Vinatier (Bron, région lyonnaise), le vendredi 16 juin 2017 à 10h30. voir notre critique ici :... Lire la suite (14 juin)
  • Concert-débat « Exils… » et solidarités
    Le concert du grand poète et chanteur Serge Utgé-Royo, accueilli dimanche prochain en fin d’après-midi par la Compagnie Jolie Môme, dans ses locaux, à « La Belle étoile » 14 rue St-Just 93200 La... Lire la suite (14 juin)
  • « Parade(s) »
    Créé en 1990 le festival des arts de la rue de Nanterre, entièrement gratuit, invite comme chaque année une quarantaine de compagnies venues de France, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas, États-Unis... Lire la suite (1er juin)
  • ‘’Intimité publique - couples’’
    Ce Théâtre, dont nous avons déjà présenté à plusieurs reprises la programmation originale et de qualité, en particulier autour des droits des femmes, innove avec 3 jours consacrés à la thématique «... Lire la suite (31 mai)
  • Bounestival
    Le Plancher des chèvres, association qui tient le café associatif Le Petit Grain, dans le joli village de Aups (dans le Var) organise tous les ans, le deuxième weekend de juin, un festival itinérant... Lire la suite (16 mai)