Communiqués

Histoire-géographie : allègements en Première et rétablissement en Terminale S

Le SNES avait dès l’origine dénoncé un programme d’histoire-géographie de première pléthorique et inaccessible pour beaucoup d’élèves. Les enseignants qui l’ont mis en œuvre l’an dernier l’ont confirmé et demandaient que des mesures d’urgence soient prises, en attendant une révision partielle de ces programmes.

Alors que depuis des mois, le SNES interpelle la DGESCO et l’Inspection générale pour obtenir ces allègements et qu’il se heurtait à une fin de non-recevoir, il vient d’avoir gain de cause : le ministère de l’Education nationale a confirmé travailler à des allègements de programme en première, à une modification transitoire pour la session de juin 2013 des épreuves anticipées, ainsi qu’au rétablissement de cet enseignement en terminale S.

Les allègements seraient débattus au CSE d’octobre 2012 et mis en place dès cette année.
Le SNES s’en félicite, mais rappelle que cette mesure ne doit pas masquer la nécessité d’une remise à plat générale de la réforme des voies générales et technologiques.

Les derniers articles de la rubrique « Communiqués »

  • Affectation des lauréats concours

    Les résultats d’admission à peine parus, les services gestionnaires du ministère ont dû en 48h affecter les lauréats dans une académie. Encore une fois cette précipitation a eu de lourdes conséquences : les services gestionnaires ont été obligés de travailler jusqu’à tard dans la nuit, les organisations syndicales qui connaissent les situations des stagiaires n’ont pu être consultées et faire des propositions d’amélioration des affectations. Conséquences : un projet initial entraînant des conditions (...)

    11 juillet
  • Colloque Langues vivantes à Paris le 16 octobre 2014 (US mag 742 du 20 juin 2014)

    Le SNES et l’APLV organisent un colloque langues vivantes à Paris. Les inscriptions seront ouvertes dès la fin août.
    Depuis plusieurs années, la situation de l’enseignement des langues vivantes s’est dégradée et de nombreux débats traversent la profession : contenus et pratiques d’enseignement, formes d’évaluation, conditions d’enseignement, diversification... Une nouvelle politique de l’enseignement des langues vivantes est plus que jamais (...)

    1er juillet
  • L’évaluation mérite réflexion

    L’évaluation des acquis des élèves est au cœur des pratiques d’enseignement et au cœur de la relation entre les élèves, les parents et l’institution. Le SNES-FSU souhaite que le débat annoncé par le ministre dans le cadre de la « conférence nationale sur l’évaluation des élèves » soit ouvert sans tabou et sans préjugé, en partant de la réalité du terrain et en évitant les propos du type « café du commerce » sur la supposée nécessité de supprimer les notes. Il ne faut pas se tromper de débat et faire porter à (...)

    25 juin
  • CPE, la nouvelle circulaire de missions se précise

    Le dernier groupe de travail ministériel sur l’actualisation de la circulaire de missions des CPE s’est tenu le 19 juin. Le SNES-FSU se félicite des améliorations apportées auxquelles il a largement contribué. Cette actualisation, en lien avec le référentiel de compétences professionnelles de juillet 2013, constitue une avancée pour le métier de CPE. Leur identité éducative comme le travail avec les équipes pédagogiques en sortent renforcés. Chercher les meilleures conditions de vie individuelle et (...)

    24 juin
  • CSP : poursuivre le travail engagé

    La FSU a pris connaissance de la démission d’Alain Boissinot du Conseil supérieur des Programmes.
    Pour la FSU, cette situation ne doit pas remettre pas en cause la dynamique engagée et être prétexte à l’immobilisme. Le CSP a engagé un travail intéressant qui a su traduire les équilibres issus de la loi de refondation. Il doit poursuivre ses travaux dans la sérénité. En particulier, aucun coup d’arrêt ne doit être donné à l’élaboration indispensable de nouveaux contenus d’enseignement.
    A ce titre, elle (...)

    11 juin

Mots-clés