Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Dieter Auner (Irlande –Roumanie)

"Hors des sentiers battus" Sortie en salles le 25 janvier 2012

Une famille de bergers dans le nord de la Transylvanie. Alors que les femmes se sont provisoirement exilées en Allemagne pour un travail saisonnier, les hommes, sous le regard vigilant de l’aïeule, se livrent à leurs tâches quotidiennes. Il y a le gardiennage des troupeaux dans les différents lieux de pâturage, la traite des brebis, la fabrication des fromages, la vente au meilleur prix des jeunes agneaux de l’année.

Mais ces hommes, encore très attachés aux règles de l’élevage traditionnel sont confrontés à un monde en pleine mutation, soumis aux contraintes de la mondialisation.
Depuis qu’elle est entrée dans l’Union européenne, la Roumanie doit faire face à la pression de la modernité, faisant entrer dans la vie des agriculteurs et des éleveurs, l’esprit de compétitivité, la nécessité de l’immigration pour de meilleurs salaires, la dispersion des familles.
L’agriculture traditionnelle doit évoluer dans l’urgence pour tenter de survivre et se mesurer aux grands groupes agro-alimentaires.
"Hors des sentiers battus" n’est pas un documentaire de plus sur l’existence finissante de l’élevage traditionnel dans les pays jusque-là à l’abri d’une modernité galopante. C’est avant tout l’histoire d’une famille d’agriculteurs attachée à sa force rustique, dont l’attachement aux vieilles méthodes s’effrite petit à petit pour céder le pas aux tentations offertes par une modernité séduisante.
De nouvelles perspectives, de nouvelles attentes, de nouvelles sensibilités font leur apparition. Les mentalités changent et pourquoi ne ferait-on pas comme le voisin qui vient d’acheter une automobile. Chacun a son portable qui permet d’avoir souvent des nouvelles des femmes exilées en Allemagne ou en Autriche.
Mais au moment où les tentations se multiplient, le marché de l’agneau de lait est en chute libre. Pris à la gorge par une concurrence cruelle, les bergers en sont réduits à tenter d’arrêter les camions de ramassage du bétail sur le bord de la route…
Le tournage de "Hors des sentiers battus" a débuté en 2008. Il portait initialement sur les activités de Rustior, petit village de Transylvanie aux rues encombrées de charrettes, de poules en liberté. Il s’est, plus tard, focalisé sur une famille, celle d’Albin, jeune homme rustique encore attaché aux traditions mais que l’on sent saisi par le désir d’une autre vie, tout prêt à s’évader pour ces villes étrangères mythiques où l’on peut gagner jusqu’à 50€ par jour !
Albin deviendra le personnage central du récit et c’est par lui que, de documentaire, le film se transforme non pas en une vraie fiction, mais en un récit "habité".
Et c’est à partir de la présence d’Albin, symbole d’une métamorphose, que les habitants du village passent de l’état de silhouettes à celui de personnages autour desquels se trame l’histoire de la fin précipitée d’une époque.
Le métier de berger avait imprégné l’âme de ce village d’une belle intégrité. Qu’en sera-t-il dans un avenir prochain ?
Un beau film plein d’émotion sur le basculement subit d’une époque dans une autre.
Une œuvre qui aura valeur de témoignage.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Leçon de classes »
    Bratislava 1983. Au moment où le communisme s’achève. Maria Drazdechova, enseignante et membre du Parti, manipule sans états d’âme élèves et parents, pour tirer des bénéfices personnels de son pouvoir... Lire la suite (23 octobre)
  • "Corps et âme"
    Maria est la nouvelle responsable-qualité recrutée par une entreprise d’abattage de bêtes dont Endre est le directeur financier. Lorsque Maria, personnage inhibé et solitaire, voit apparaître en... Lire la suite (22 octobre)
  • « Brooklyn Yiddish »
    Menashé habite et travaille dans le quartier juif ultra orthodoxe de Brooklyn. Modeste employé dans une épicerie, il a du mal à joindre les deux bouts. Cependant, après la mort de sa femme, il... Lire la suite (22 octobre)
  • « Mémoires d’un condamné »
    Jules Durand, docker-charbonnier au port du Havre et syndicaliste modéré, est condamné à mort en novembre 1910 pour un crime qu’il n’a pas commis. « Le Dreyfus des ouvriers » sera innocenté par la cour... Lire la suite (21 octobre)
  • « Tous les rêves du monde »
    Pamela est une jeune fille portugaise de la deuxième génération. Elle vit en France et elle est parfaitement intégrée à la société française. Cependant, très attachée à sa famille restée fidèle à la... Lire la suite (20 octobre)