Lycée

Il faut entendre les enseignants !

Le lycée a été violemment transformé par les dernières réformes et les problèmes s’amoncellent : perte de sens des enseignements et des formations notamment dans les séries technologiques, désorganisation liée à la place de plus en plus grande du contrôle en cours de formation, renforcement du déséquilibre entre les séries, accompagnement personnalisé inefficace...
A ces difficultés, s’ajoutent les effets conjoints de la crise de recrutement des enseignants et d’une poussée démographique. Force est de constater qu’en cette rentrée, le lycée manque de professeurs. Cela se traduit, entre autres autres par des classes de secondes surchargées, 35 élèves par classe devenant partout la norme, et par des enseignements dont les horaires légaux ne sont pas respectés.
Face à un gouvernement qui ne semble plus envisager de ré-ouvrir le chantier des lycées, la dynamique d’évolution des formations au lycée doit partir des enseignants eux-mêmes. Le SNES-FSU continue d’exiger la remise à plat de la réforme des lycées et demande l’organisation de journées banalisées dans les établissements afin que les collègues puissent exprimer leurs difficultés, concevoir et porter des solutions adaptées.
La consultation sur le projet de socle commun à laquelle tous les enseignants sont appelés à participer est une occasion à saisir pour se faire entendre. Plus que jamais, au lycée, comme partout, les enseignants doivent reprendre le contrôle de leur métier et de leur mission.

Autres articles de la rubrique Lycée