Articles parus dans l’US

Jungle de Calais : violence et désullision L’US N° 760 du 05 mars 2016

Le démantèlement de la « jungle » a commencé
dans la violence. Malgré des conditions extrêmement
difficiles, elle est le seul lieu de vie de
5 000 réfugiés avec maisonnettes, écoles, centres de
rencontre pour les femmes, les jeunes, bibliothèque,
lieux de culte. L’école du chemin des dunes a été
inaugurée sans aucun soutien des pouvoirs publics
pour assurer le droit à l’éducation de 150 à 300
enfants de ce camp, dont beaucoup de mineurs
isolés. Cinquante organisations ont fourni matériel
et professionnels.
Alors que les réfugiés sont la proie d’attaques de
groupes néofascistes, l’État choisit la voie de la violence,
de l’indignité et de l’illégalité, violant la
Convention européenne des Droits de l’Homme.
Tous les migrants ne seront pas relogés et poursuivront
leur errance. Quand le gouvernement mettra-
t-il en place une solution d’accueil digne pour
toutes et tous ? La FSU est intervenue auprès de
Manuel Valls en ce sens.

Marylène Cahouet

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US

  • Après Calais ?
    La « jungle » va donc être évacuée rapidement. Est-ce la fin d’un scandale qui voit s’entasser depuis des années 9 000 personnes vivant dans des conditions indignes, dont plus de 900 mineurs isolés ?... Lire la suite (27 octobre)
  • Jeunes mineurs isolés
    Rendue publique au début du mois de septembre, une « décision » du Défenseur des droits sur la situation de mineurs non accompagnés à Paris fait le point. Le Défenseur des droits se félicite de la... Lire la suite (15 septembre)
  • Jeunes Migrants
    Scolariser pour intégrer Selon un récent rapport de l’UNICEF, la moitié des migrants sont des enfants, soit environ 50 millions. Leur accueil et leur intégration en France sont un enjeu majeur de... Lire la suite (15 septembre)
  • Droit au logement
    Un été comme les autres Occultées par les médias, les atteintes au droit au logement se sont poursuivies durant l’été : baisse des APL, expulsions locatives, remise en cause du droit à... Lire la suite (15 septembre)
  • Migrant-es
    Quand la préfecture des Alpes-Maritimes dérape Un cran supplémentaire vient d’être franchi dans l’ignominie du traitement des migrant-es à la frontière franco-italienne dans la ville de Menton.... Lire la suite (15 septembre)