Actualité théâtrale

Théâtre de la Tempête du 6 septembre au 2 octobre 2016.

"L’École des femmes" de Molière.(Reprise) Mise en scène de Philippe Adrien.

Le théâtre de la Tempête programme, en ce tout début de saison, une reprise de la mise en scène de Philippe Adrien de " L’École des femmes " un spectacle qui avait remporté un franc succès, il y a trois ans et qui, après une longue tournée, retrouve la scène où il a été créé.

Théâtre : L'école des femmes

Dans sa mise en scène, Philippe Adrien n’a pas cherché à innover.

Son souci a été de travailler à une lecture respectueuse et limpide du texte et de faire entendre toute la sauvagerie du propos.

Sa mise en scène rend hommage à l’amour qui illumine la pièce, celui dévorant, destructeur, égoïste mais aussi magnifique d’Arnolphe pour Agnès. Celui, tout frais, ingénu, d’Agnès pour Horace.

Un spectacle vif, intelligent, maîtrisé, interprété avec brio par une distribution haut de gamme, cette " École des femmes " qui joue sur toutes les complexités des personnages conviendra à un jeune public, à tous ceux qui la découvriront comme à ceux qui l’ont déjà vue représenter dans d’autres mises en scène..

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « De si tendres liens »
    Dans une série de tableaux successifs se déploie la relation d’une mère divorcée et de sa fille unique, une relation où les souvenirs de l’une rencontrent ceux de l’autre avec ce qu’il peut y avoir de... Lire la suite (3 juillet)
  • « Night in white Satie »
    Un drôle de bonhomme, ce Monsieur Satie, avec son pince-nez un peu de travers, ses costumes de velours (il en acheta sept identiques, tous de couleur moutarde, à la suite d’un héritage), son chapeau... Lire la suite (28 juin)
  • « Anne Baquet, soprano en liberté »
    Une soprano à la voix magnifique, c’est ce qu’on attend, mais quand en plus elle est rieuse, joueuse, sensuelle, bourrée d’énergie et d’humour et qu’elle forme un duo très drôle avec sa pianiste Claude... Lire la suite (14 juin)
  • « Monsieur de Pourceaugnac »
    Á Paris Eraste et Julie sont épris l’un de l’autre, mais Oronte le père de Julie a décidé de la marier avec un riche gentilhomme limousin, Monsieur de Pourceaugnac. Pour faire échouer ce projet une... Lire la suite (13 juin)
  • « Colette et l’amour »
    C’est à un « cabaret littéraire » que souhaite nous convier Philippe Tesson. On pense plutôt à une conversation animée qui fait vivre le personnage de Colette et son entourage, une Colette gourmande,... Lire la suite (13 juin)