Actualité théâtrale

Théâtre de la Tempête du 6 septembre au 2 octobre 2016.

"L’École des femmes" de Molière.(Reprise) Mise en scène de Philippe Adrien.

Le théâtre de la Tempête programme, en ce tout début de saison, une reprise de la mise en scène de Philippe Adrien de " L’École des femmes " un spectacle qui avait remporté un franc succès, il y a trois ans et qui, après une longue tournée, retrouve la scène où il a été créé.

Théâtre : L'école des femmes

Dans sa mise en scène, Philippe Adrien n’a pas cherché à innover.

Son souci a été de travailler à une lecture respectueuse et limpide du texte et de faire entendre toute la sauvagerie du propos.

Sa mise en scène rend hommage à l’amour qui illumine la pièce, celui dévorant, destructeur, égoïste mais aussi magnifique d’Arnolphe pour Agnès. Celui, tout frais, ingénu, d’Agnès pour Horace.

Un spectacle vif, intelligent, maîtrisé, interprété avec brio par une distribution haut de gamme, cette " École des femmes " qui joue sur toutes les complexités des personnages conviendra à un jeune public, à tous ceux qui la découvriront comme à ceux qui l’ont déjà vue représenter dans d’autres mises en scène..

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ceux qui errent ne se trompent pas »
    Au moment où, en France, les élections sont au cœur de toutes les discussions et où les incompréhensions sur l’élection d’un Trump aux États-Unis ont rempli les colonnes des journaux, cette pièce, écrite... Lire la suite (9 décembre)
  • Reprise des deux créations de Pascal Rambert
    Pascal Rambert reprend deux créations au théâtre de Gennevilliers, qu’il quitte en décembre : Clôture de l’amour du 14 au 17 décembre à 20h30 (critique d’octobre 2011 : « Clôture de l’amour »)... Lire la suite (9 décembre)
  • « Amphitryon »
    Jupiter profite de l’absence d’Amphitryon retenu à la guerre pour s’introduire, sous les traits du général thébain, dans le lit de son épouse Alcmène. Il charge Mercure de garder la porte en prenant les... Lire la suite (7 décembre)
  • "Chris Esquerre sur rendez-vous"
    Il se présente sur scène dans une tenue qu’il qualifie de "propre " : un pantalon gris plutôt mal coupé et résolument hors mode, une chemise blanche de bonne tenue qu’il n’a pas " eu besoin... Lire la suite (6 décembre)
  • « Des arbres à abattre »
    Qu’est-il allé faire dans ce « dîner d’artistes » offert par un couple de l’intelligentsia viennoise ? Il a cru ce dîner offert en mémoire d’une amie de jeunesse, qui s’est suicidée et que l’on vient... Lire la suite (6 décembre)