LV au lycée

LV au CSE du 19/09/13

L’examen du texte sur le bac langues vivantes a été tendu, en raison des fortes attentes de la profession qui n’ont pas trouvé de réponse.

Série L : les candidats en LVA auront à l’écrit des questions différentes de celles des autres candidats de LVO, mais sur les mêmes supports.

La durée des oraux est ramené à 20 mn (30 mn en cas de cumul LV + LVA + LELE).

Le problème du temps de préparation (10 mn), qui oblige l’examinateur à interrompre l’oral pour accueillir le candidat suivant, n’a pas été solutionné...

Le SNES-FSU s’est donc abstenu.

Pour les oraux (expression et compréhension orales) des autres séries, toute autre organisation semble impossible pour le Ministère. Pour lui, à terme, suite à une meilleure maîtrise du CECRL, il n’y aura plus de problème (on évaluera les compétences langagières en contrôle continu).

Toutes les organisation syndicales et les parents d’élèves ont dénoncé les conditions de passation de l’an dernier et demandé un cadrage national.

La DGESCO a fini par accepter de donner des consignes, et sur notre insistance, s’est engagé à les rendre publiques de façon à ce que les hiérarchies intermédiaires ne puissent faire comme si rien n’avait été demandé...

Lors de ce CSE, le SNES-FSU a rappelé son attente d’un cadrage national des épreuves de langues vivantes au Baccalauréat.

Autres articles de la rubrique LV au lycée