Archives LVER

LV en STG : session 2007

Le ministère a présenté à la Commission spécialisée des Lycées le 12 octobre 2006 un ensemble de textes organisant l’épreuve de LV1 et LV2 en série STG pour la session 2007.

Comme le demandait le SNES depuis des mois, le ministère a renoncé à la mise en place de l’épreuve de compréhension orale qui devait être organisée dans les établissements au cours du second semestre dans des conditions matérielles ne garantissant pas l’égalité des candidats devant l’examen.

Devant l’urgence, nous faisons le choix de publier les projets de textes présentés qui ne devraient plus évoluer de façon importante avant leur publication au BO, publication qui ne devrait pas avoir lieu avant la mi-novembre, soit 4 mois à peine avant la période prévue pour l’évaluation de l’expression orale !

Un projet d’arrêté définit l’épreuve sous la forme
- d’une épreuve écrite terminale évaluation la compréhension écrite et l’expréssion écrite. Cette épreuve compte pour 2/3 de la note finale.
- d’une épreuve d’expression orale organisée dans l’établissement au début du troisième trimestre. Il s’agit donc d’un contrôle interne à l’établissement ! Cette épreuve compte pour 1/3 de la note finale.

PDF - 42.3 ko
Définition de l’épreuve de LV1 et de LV2

Un projet d’arrêté détaille les 7 langues qui sont concernées par ces nouvelles dispositions d’épreuves : anglais, allemand, arabe, espagnol, italien, portugais, russe.
Pour les autres langues, l’épreuve consiste uniquement en une épreuve écrite terminale, notée sur 20 points.

Une note de service précisant les modalités des différentes épreuves. Elle précise également le caractèe expérimental de l’épreuve de compréhension orale qui avait été annoncée il y a quelques mois et dont le SNES demandait qu’elle ne soit pas mise en place (voir pétition SNES).
Une annexe précise les recommandations pour l’expérimentation.

PDF - 44.5 ko
Note de service : épreuve de LV
PDF - 7.3 ko
Recommandations expérimentation

Ces textes devraient être présentés au prochain Conseil Supérieur de l’Education. Le SNES y exprimera son refus de l’extension du contrôle interne dans le cadre du baccalauréat et demandera que l’évaluation soit assurée par des examinateurs extérieurs à l’établissement. Par ailleurs, il interviendra pour que les conclusions de l’expérimentation de l’épreuve de compréhension orale soient publiées avant toute décision d’introduction de cette épreuve pour la session 2008.

Autres articles de la rubrique Archives LVER

  • Bienvenue dans la rubrique archives LVER
    Cette rubrique contient des articles archivés concernant l’enseignement des langues vivantes et régionales. Pour nous contacter, écrivez-nous.Lire la suite (25 septembre)
  • Simplication de la validation du LPC
    La note de service n°2012-154 du 24/09/12 vient simplifier la validation du LPC pour l’année en cours : « Le principe selon lequel seule la validation des compétences est obligatoire est réaffirmé.... Lire la suite (Février 2013)
  • Témoignage d’un collègue de portugais (2012)
    Langues “à faible diffusion” : le portugais, une discipline au bord de l’asphyxie Depuis quelques années, les enseignants de portugais payent un lourd tribu à la politique d’éducation enfermée dans... Lire la suite (Juin 2012)
  • BTS CI : modifications
    cf. arrêté du 22/06/12 : http://www.education.gouv.fr/pid255... Comparaisons entre les deux arrêtés (ancien et nouveau) : ancien nouveau 3 épreuves de langue, deux épreuves obligatoires et une... Lire la suite (Juin 2012)
  • Action Langues vivantes
    Au collège comme au lycée, les mesures annoncées pour la rentrée prochaine sont inacceptables et vont encore fragiliser un peu plus l’enseignement des langues vivantes : • confirmant les déclarations... Lire la suite (Avril 2012)