Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Polar de…polar

« La blonde aux yeux noirs. Le retour de Philip Marlowe »

Benjamin Black, pseudonyme de John Banville, a décidé de faire revivre Philip Marlowe, la figure de référence du détective privé créé par Raymond Chandler. « La blonde aux yeux noirs » prend la suite du dernier opus écrit par Chandler, « The long good-bye » - disponible dans la collection Folio Policier. Une histoire d’amitié trahie. Terry Lennox se sert de l’amitié que lui porte Marlowe pour l’utiliser. Un climat de fin de règne, avec une odeur persistante de la mort. Un de ces livres qui dépasse toutes les catégories. Un grand roman.
Polar : la blonde aux yeux noirs
Pour dire que Black s’attaquait à un monument. Il relève le gant. Il rend vivant un Marlowe à l’inquiétante familiarité. C’est lui et ce n’est pas lui. Une drôle d’alchimie. Black a tout lu. Il connaît les recoins de Chandler. Il sait que c’est le style qui compte et pas l’intrigue. Il sait que les femmes étranges jouent un grand rôle dans toutes ces histoires. Il sait aussi qu’il ne faut pas tout dire, qu’il faut laisser la place à l’imagination du lecteur.

Une réussite qui laisse rêveur. L’auteur est absent et présent. Il se laisse deviner parfois et, à d’autres moments, reprend la plume des mains du mort. Une oscillation du style et par-là même des personnages est perceptible. Sans qu’elle donne le mal de mer.

Nicolas Béniès.

« La blonde aux yeux noirs. Le retour de Philip Marlowe », Benjamin Black, traduit par Michèle Albaret-Maatsch, 10/18

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • La guerre d’Algérie en bandes-dessinées
    Benjamin Stora signe avec Sébastien Vassant une bande dessinée sur la Guerre d’Algérie. Ou plus précisément une "histoire dessinée" sur cette guerre que la censure et l’hypocrisie ont longtemps cantonné... Lire la suite (5 septembre)
  • "Le Héraut de l’Enfer" Paul Doherty
    Paul Doherty est une usine à polar historique. Il plonge dans toutes les périodes de l’Histoire de ce Moyen Age anglais. « Le Héraut de l’Enfer », dernier en date, décrit une fois encore la révolte à... Lire la suite (16 juillet)
  • "La nuit pour adresse" Maud Simonnot
    « La nuit pour adresse », un titre que l’auteure Maud Simonnot a emprunté à un poème de Louis Aragon, est aussi une sorte de devise pour tous ces Américains installés à Paris en ce début des années 20.... Lire la suite (16 juillet)
  • Tahar Ben Jelloun, écrivain japonais ?
    Gallimard, dans cette collection Quarto, a décidé de laisser à Tahar Ben Jelloun non seulement le choix des textes – intitulé « Romans » - mais aussi « les points de repères » biographiques et... Lire la suite (3 juillet)
  • « Arthur Rimbaud, Paul Verlaine, Un concert d’enfers »
    Mon premier était né à Metz, mon second à Charleville (Ardennes), leurs pères étaient capitaines – pour l’un dans le Génie, pour l’autre dans l’infanterie, Verlaine était mauvais élève, attiré par d’autres... Lire la suite (25 mai)