Des métiers vivants, qui se réinventent au quotidien, contre vents et marées

La défense des personnels

Augmentation du temps de travail, confusion des missions (ex : demander aux professeurs principaux de faire des entretiens d’orientation), injonctions récurrentes et parachutées à l’innovation pédagogique, nouvelles formes de management : tout cela se traduit par une crise de réalisation du travail, qui atteint des secteurs entiers du monde salarial. Les injonctions et les prescriptions s’accumulent, notamment dans la mise en œuvre d’enseignement interdisciplinaires ou de programmes infaisables, parfois de façon contradictoire et traduisent souvent une ignorance de ce que « faire du bon travail » veut dire. Les réformes et les nouvelles tâches entraînent un changement brutal et sans réflexion des pratiques et partent de l’idée fausse, comme le montrent les recherches sur le sujet, que « travailler c’est appliquer ». Nous exerçons, au contraire, des métiers de conception, qui exigent de mettre à sa main les prescriptions, de trancher au quotidien les dilemmes qui surgissent dans l’exercice de son activité.

La défense des personnels
Nous agissons pour que tous les personnels soient respectés dans leurs métiers, leurs qualifications et leurs droits dans les instances où nous siégeons en tant qu’élus majoritaires les représentant, mais aussi quotidiennement en contactant les services rectoraux et ministériels concernés.