Communiqués

La génération "crash-test" de la réforme !

Conformément à l’esprit de la réforme du lycée, les recteurs donnent actuellement des consignes pour l’orientation et l’affectation des élèves en fin de seconde.

Ainsi, le rectorat de Rennes a édité une circulaire à l’attention des proviseurs de l’académie pour leur annoncer les nouvelles modalités d’affectation des élèves sortant de 2nde générale et technologique et demandant une réorientation en bac pro ou une entrée en 1ère ST2S.

Dans l’idée de "fluidifier les parcours", le rectorat conseille, pour les élèves de seconde demandant à passer en voie professionnelle, une inscription directement en 1ère professionnelle. Les élèves n’auront pas effectué les six semaines de stage au programme de la 2nde professionnelle et nécessaires pour l’obtention du baccalauréat professionnel.
Cette difficulté n’a pas été anticipée.
Rien n’est prévu à ce jour.

Pour l’entrée en 1re ST2S, le recteur propose que l’affectation de tous les élèves soit gérée par le logiciel affelnet, bien connu pour l’affectation des élèves de 3ème en classe de 2nde.
Première surprise : les places manquant, les élèves qui ont choisi un lycée pour y suivre cette filière de la seconde à la terminale risquent d’en être éjectés. Le directeur de la DGESCO, M. Blanquer, disait lors de la publication des indicateurs de résultat des lycées qu’« il faut que l’élève choisisse un lycée parce qu’il correspond au parcours qu’il souhaite réaliser ».
Belle cohérence entre les discours et les faits...
Deuxième surprise : l’affectation des élèves dépend de qualités telles que leur "engagement " à choisir cette orientation. En effet, le rectorat établit deux blocs de critères de classement : les notes du contrôle continu de seconde et l’évaluation chiffrée de 5 compétences :
— compétence scientifique
— curiosité et intérêt pour les faits de société
— compétence à communiquer
— compétence relationnelle et de coopération
— démarches et engagement pour éclairer le choix de l’orientation en ST2S.
D’où sortent ces critères ? Qui les évalue et comment ? Peut-on vraiment chiffrer de telles « attitudes » ? Là encore, c’est l’improvisation au pouvoir...

Les élèves récemment interrogés par l’inspection générale se qualifiaient de "génération crash-test". Ils ne croyaient pas si bien dire : une réforme mal conçue pédagogiquement, mais bien pensée pour supprimer des postes, et appliquée dans l’urgence malgré le rejet de la profession, ce sont des élèves en difficulté.
Les promesses sur les enseignements d’exploration et sur l’orientation n’ont engagé que les élèves : l’orientation est plus que jamais contrainte par l’offre de formation.

Le SNES dénonce cette situation, et rappelle qu’il rejette cette réforme, dont on voit là une énième conséquence. Il demande que le volet orientation de la réforme ne tombe pas comme un couperet sur des familles qui n’ont pas été informées dès la rentrée des nouvelles règles possibles.
Le SNES demande des règles d’affectation objectives et nationales. Il demande aux recteurs de prendre leurs dispositions pour que l’Éducation Nationale soit en mesure de satisfaire les vœux de l’ensemble des élèves, dans le respect de l’avis des conseils de classe.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Le SNES-FSU enquête sur la réforme du collège
    S’il est trop tôt pour faire un bilan des effets de la réforme collège 2016 sur les élèves, il est déjà possible de regarder comment les établissements se sont organisés avec les nouveaux horaires et les... Lire la suite (21 septembre)
  • Réforme de l’évaluation des enseignants
    Le ministère envisage de développer l’accompagnement individuel et collectif des personnels pour recentrer l’évaluation sur l’aide et le conseil et permettre les échanges de pratiques professionnelles.... Lire la suite (19 septembre)
  • Grève du second degré
    Quels que soient les propos de la Ministre de l’Éducation, les faits ne mentent pas : nous sommes loin d’une rentrée apaisée. Les personnels du second degré ont pu mesurer à l’occasion de la rentrée... Lire la suite (8 septembre)
  • Tous en grève le 8 septembre
    La rentrée 2016 devrait voir mise en œuvre la réforme du collège imposée par le gouvernement alors même qu’elle est toujours contestée par la majorité des personnels du second degré. Ces derniers qui ont... Lire la suite (30 août)
  • Conférence de presse de rentrée
    Veuillez trouver ci-joint le dossier de la conférence de presse qui a eu lieu le vendredi 26 août.Lire la suite (26 août)

Mots-clés