Modalités d’évaluation et de titularisation des professeurs et CPE

La procédure d’alerte

Elle est déclenchée par le tuteur, le chef d’établissement et/ou un formateur de l’ESPE qui estiment qu’il y a des problèmes avec le stagiaire liés à la sécurité des élèves, une posture de fonctionnaire défaillante qui perdure, des problèmes récurrents de gestion de classe ou une conduite d’évitement ne permettant pas l’échange professionnel entre tuteur et stagiaire. Cette procédure mène à un entretien avec l’inspecteur, à une visite conseil ou à une inspection. Des stages de formation spécifiques peuvent être proposés.
Procédure d’alerte ne signifie pas forcément une non-titularisation à l’issue de l’année de stage !
Les modalités de ces procédures étant très variables d’une académie voire d’une discipline à l’autre, nous demandons un cadrage national des procédures d’évaluation des stagiaires qui permettent une égalité. Nous demandons aussi à ce que l’ensemble des procédures soit transparentes.

Les modalités de ces procédures étant très variables d’une académie voire d’une discipline à l’autre, nous demandons un cadrage national des procédures d’évaluation des stagiaires qui permettent une égalité. Nous demandons aussi à ce que l’ensemble des procédures soit transparentes.

Autres articles de la rubrique Modalités d’évaluation et de titularisation des professeurs et CPE