US 733 du 30 août 2013

Langues vivantes : urgence pour le bac

Le SNES-FSU a rencontré la Direction générale des
enseignements scolaires au ministère fin juillet. Il a rappelé
fermement son exigence d’épreuves terminales et nationales, et
la nécessité de remise à plat des épreuves de langues vivantes
au baccalauréat. Il a insisté sur l’exigence
des collègues de ne pas revivre le marathon de l’année dernière
et redétaillé ses propositions.

Le ministère a reporté une nouvelle fois toute décision
à la rentrée.

Le compte rendu de cette rencontre est disponible sur le site du
SNES-FSU : snes.edu/Audience-epreuves-LV-juillet-2013.html.

Le SNES-FSU appelle les collègues à se saisir des conseils
d’enseignement et des réunions de prérentrée pour faire
pression afin d’obtenir rapidement une autre réponse
du ministère.

Autres articles de la rubrique US 733 du 30 août 2013

  • Histoire-Géographie
    L’Inspection générale et la Direction générale des enseignements scolaires ont rencontré les organisations syndicales la semaine précédant la rentrée pour discuter de propositions d’allègements des... Lire la suite (Septembre 2013)
  • Lycée <BR> Guère d’amélioration
    La rentrée 2013 dans les lycées marque peu de changements avec les années précédentes, sans guère d’amélioration des conditions d’enseignement et d’étude. En termes de services et de taux d’encadrement,... Lire la suite (Septembre 2013)
  • BAC 2013 : des ajustements nécessaires
    Le taux de réussite au baccalauréat 2013 s’élève à 86,8 %, en hausse de 2,4 points par rapport à 2012. Que les élèves de Terminale soient plus nombreux que jamais à réussir l’examen peut être lu... Lire la suite (Septembre 2013)