Société de surveillance

Le MEN met les chefs d’établissement en garde

Nous le dénoncions depuis des années : les chefs d’établissements ne respectent pas leurs obligations vis à vis de la CNIL, et la multiplications des fichiers de notes, d’absences, etc n’est pas maîtrisée.

Le Ministère de Éducation National, vient de demander aux recteurs d’alerter les chefs d’établissements sur les risques personnels qu’ils prennent à ne pas respecter la loi du 6 janvier 1978.

PDF - 437.8 ko

Nous ne pouvons que nous féliciter de cette initiative qui remets les pendules à l’heure. A nous maintenant de la faire respecter partout.

Autres articles de la rubrique Société de surveillance

  • Non à EDVIGE !
    Le SNES, la FSU, et d’autres syndicats qui la composent contestent le décret qui crée le fichier dit "EDVIGE"Lire la suite (Juillet 2008)