Actualité théâtrale

Artistic Théâtre, jusqu’au 29 mai 2016

"Le Père Goriot" d’après Honoré de Balzac Adaptation Didier Lesour. Mise en scène Frédérique Lazarini.

En adaptant " Le Père Goriot ", l’immense œuvre balzacienne, Didier Lesour n’a pas choisi la facilité.

Comment transposer sur un plateau de théâtre non seulement le nombre, la diversité, l’étoffe et la qualité des personnages du roman, mais également le fil dramatique du récit et la reconstitution de l’époque.

Didier Lesour, dans son travail d’adaptation, a écarté le foisonnement du roman au profit d’un dépouillement qui prend le contre pied d’une grande production.

Théâtre : le père Goriot

Il a contourné l’aspect "fleuve" et naturaliste de l’histoire et a opté, comme dispositif scénique, pour un modeste castelet de marionnettes.

Un grand panneau percé de fenêtres de dimensions différentes et un jeu de lumières astucieux vont montrer trois comédiens, parfois à visages découverts quand ils interprètent le Père Goriot ou Rastignac, parfois derrière masques et perruques s’agissant de la Baronne de Nucingen, sa soeur ou de madame Vauquier.

Les thèmes principaux du roman sont respectés, la paternité, l’argent, l’ambition, l’ingratitude filiale ou la déchéance sociale, par le biais d’un traitement inattendu du roman, flirtant sans cesse entre réalisme, farce jusqu’au grotesque et une pointe de Comedia del’arte.

C’est enlevé, parfois savoureux et c’est peut-être la bonne occasion pour de jeunes spectateurs de découvrir " Le Père Goriot " à condition que le plaisir du spectacle les amène à lire le roman de Balzac.

Francis Dubois

Artistic Théâtre 45 rue Richard Lenoir 75 011 Paris.

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) 01 43 56 38 32

www.artistic-athevains.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Songes et métamorphoses »
    Guillaume Vincent a associé au Songe d’une nuit d’été de Shakespeare des extraits des Métamorphoses d’Ovide, d’une part dit-il parce que les références au texte d’Ovide sont nombreuses dans Le s... Lire la suite (27 avril)
  • « L’abattage rituel de Gorge Mastromas » de Dennis Kelly.
    Gorge a eu, dans son enfance, une période perturbée par ses fluctuations amicales à l’égard de son voisin de pupitre et ami, Paul, leader de la classe. Ce qui ne l’a pas empêché, parvenu à l’âge... Lire la suite (26 avril)
  • « La chose commune »
    Avec ses espoirs d’une nouvelle société plus juste, plus libre, où les femmes auraient enfin droit à la parole au même titre que les hommes, plus démocratique aussi et avec sa fin tragique, qui a sonné... Lire la suite (24 avril)
  • « Le dernier chant »
    Tchekhov connaissait bien les acteurs et les actrices et il les aimait. Il n’ignorait rien de leur besoin de reconnaissance, de leur désir de briller, rien non plus de leurs fragilités, l’angoisse... Lire la suite (20 avril)
  • « L’histoire d’une femme »
    Une jeune femme traverse la rue. Un homme en vélo claque une main sur ses fesses et poursuit son chemin en éclatant de rire. Elle s’effondre. Des hommes s’agitent autour d’elle, cherchant un téléphone... Lire la suite (15 avril)