US Magazine 765 du 15 octobre 2016

Le SNES-FSU écrit à la ministre sur le calendrier du baccalauréat !

La montée des effectifs dans les lycées et donc du nombre des candidats au baccalauréat, combinée à un vivier de correcteurs déjà insuffisant, laisse présager des difficultés importantes d’organisation des corrections pour les épreuves terminales de la session 2017.

Le SNES-FSU propose, en particulier, d’avancer l’épreuve de philosophie de plusieurs jours par rapport au calendrier 2016 et d’assurer un délai supplémentaire de corrections pour les épreuves anticipées de français.

www.snes.edu/Baccalaureat-un-calendrier-intenable.html

Autres articles de la rubrique US Magazine 765 du 15 octobre 2016