2010

Le groupe lettres du SNES répond au Nouvel Obs

Le 5 juin, Valérie Sultan, responsable du groupe Lettres du SNES, a écrit à M. Jean Daniel, éditorialiste et membre fondateur du Nouvel Observateur, après la publication, sur le site nouvelObs.com, d’un article qui attaque violemment le SNES :

M. Daniel,

Nous sommes très surpris par le buzz médiatique qui a suivi la parution dans le Figaro d’un article nous attribuant l’origine d’une pétition sur le général de Gaulle. Je tiens à rappeler que le SNES n’a jamais été signataire de cette pétition, que le SNES n’en a pas rédigé une ligne, que cette pétition ne comporte pas notre logo et ne s’est jamais trouvée sur notre site.

J’ai constaté par la suite que bien d’autres journaux et médias (dont le vôtre), avaient pris le relais de cette information totalement inexacte, sans la vérifier. Nous avons d’ailleurs contacté à ce sujet le Figaro qui va publier un rectificatif.

Dans le nouvel observateur, les choses vont encore plus loin puisque vous mettez en ligne sur votre site un article concernant une contre-pétition élégamment intitulée "bonnet d’âne pour le SNES" et signée par des écrivains pour nous reprocher l’existence d’une pétition dont nous ne sommes même pas à l’origine ! Cette contre-pétition a donc été rédigée sur la base d’informations totalement inexactes. Son titre est complètement équivoque et laisse entendre que nous sommes à l’origine de cette pétition. Celles et ceux qui la signeront relaieront donc (peut-être même sans le savoir), cette erreur initiale.

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100604/19869/un-bonnet-dane-pour-le-snes

Cette affaire me semble, hélas, révélatrice de l’état inquiétant de l’information dans notre pays : un quotidien national à grand tirage (le Figaro) publie un article contenant plusieurs informations inexactes (sans avoir visiblement vérifié ses sources) et quasiment tous les autres lui emboîtent le pas sans même aller sur le site du SNES pour voir si cette pétition s’y trouve. La meilleure façon de savoir ce que le SNES pense des "Mémoires de guerre" du général de Gaulle aurait peut-être consisté à le lui demander  ? Beaucoup n’ont pas pris cette peine. Il me semble pourtant que la déontologie de l’information est pourtant une affaire sérieuse et je m’étonne de tant de légèreté dans le traitement de l’actualité.

Si vous allez sur le site du SNES, vous n’y trouverez aucune pétition sur De Gaulle. Vous y trouverez par contre plusieurs pétitions sur des sujets aussi anodins que les milliers de suppressions de postes dans l’éducation nationale, la scandaleuse réforme de la formation des maîtres, la réforme des lycées, le socle commun, la liquidation du service public d’orientation ou encore l’explosion de la précarité. Autant de sujets qui, curieusement, semblent susciter beaucoup moins d’intérêt !

On peut aussi se demander pourquoi ce buzz sur De Gaulle survient bizarrement au mois de juin, alors que cette pétition (non syndicale et initiée par un collectif d’enseignants indépendants) existe depuis des mois. Le SNES s’est également exprimé à ce sujet depuis le mois de février, dans l’indifférence médiatique générale. Seuls Télérama et Médiapart ont écrit des articles sur cette question à l’époque. Pour nous, le buzz actuel n’est pas tout à fait un hasard.

Je suis à votre disposition pour rédiger une réponse, qui pourrait ensuite être publiée dans le nouvel observateur, de manière à rétablir la vérité. Tous les journalistes ont le droit de se tromper, à condition qu’ils reconnaissent, assument et rectifient leurs erreurs.

Sincères salutations.

Valérie SULTAN (groupe lettres du SNES)

Autres articles de la rubrique 2010

  • Socle, livret & Co sur eduscol
    Pour connaître l’actualité des programmes et instructions officielles, nous avons pris l’habitude ne visiter le site d’eduscol, puisque la formation continue est totalement indigente, que nos IPR ne... Lire la suite (Novembre 2010)
  • Le nouveau programme de 1ère L (en bref)
    Ce programme est applicable à la rentrée 2011. Pour la classe de L, on retrouve la même logique dans la présentation et le cotenu du programme que pour le cours de tronc commun. Les élèves de 1ère... Lire la suite (Octobre 2010)
  • Le nouveau programme des 1ères générales (en bref)
    Ce programme est applicable à la rentrée 2011. Les élèves entrant en 1ère cette année-là n’auront pas traité le nouveau programme en 2de ! Le programme de 1ère est exactement dans le même esprit que... Lire la suite (Octobre 2010)
  • Sujet de brevet 2010 : pauvre Colette…
    Depuis 2 ans, les sujets de brevet sont de moins en moins conformes au programme de 3ème et de plus en plus dans « l’esprit » du socle commun. Les questions n’ont d’analyse que le nom : il s’agit le... Lire la suite (Octobre 2010)
  • Le groupe Lettres et la DGECO ne se quittent plus !
    Le programme de terminale L a fait le buzz dans les médias pendant plusieurs semaines en mai et juin. On a tout entendu sur les qualités littéraires du Général mais bien peu sur les considérations... Lire la suite (Octobre 2010)