Communiqués

Le projet de réforme du lycée du Ministre de l’Education Nationale est inacceptable Communiqué de presse SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Education , CGT Educ’action, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN

Les organisations syndicales de l’enseignement secondaire (SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Education , CGT Educ’action, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN) considèrent que les annonces sur la réforme du lycée faites par le ministre de l’Education Nationale le 19 novembre ne sont pas acceptables :
- l’autonomie des établissements pour l’utilisation de près d’un tiers de l’horaire professeur va conduire au développement des inégalités et à la concurrence entre les disciplines, voire entre les établissements
- l’accompagnement personnalisé est mis en place par la réduction des horaires disciplinaires dispensés aux élèves
- l’enseignement des disciplines est dénaturé, en particulier pour celles qui figurent dans les enseignements d’exploration prévus en classe de seconde
- la mise en place d’un tronc commun en classe de première ne répond en rien à de réelles possibilités de changement de parcours pour les élèves, mais permettrait l’augmentation des effectifs dans les classes et la poursuite des suppressions de postes.

Ce projet ne répond absolument pas à la demande d’amélioration des conditions de travail des personnels et des conditions d’étude des élèves.
Les organisations syndicales demandent, au ministre de renoncer à ce projet et de ne pas le présenter au CSE (Conseil Supérieur de l’Education) le 10 décembre prochain comme il l’a annoncé.
Elles lui demandent de reprendre les discussions sur d’autres bases.

Elles appellent les personnels à se réunir dans les établissements pour en débattre ainsi qu’à rencontrer les parents d’élèves, les lycéens et leurs organisations.
Les organisations syndicales se réuniront à nouveau le 3 décembre pour discuter des suites de leur action.

Autres articles de la rubrique Communiqués

Mots-clés