Communiqués

Le projet de réforme du lycée du Ministre de l’Education Nationale est inacceptable Communiqué de presse SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Education , CGT Educ’action, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN

Les organisations syndicales de l’enseignement secondaire (SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Education , CGT Educ’action, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN) considèrent que les annonces sur la réforme du lycée faites par le ministre de l’Education Nationale le 19 novembre ne sont pas acceptables :
- l’autonomie des établissements pour l’utilisation de près d’un tiers de l’horaire professeur va conduire au développement des inégalités et à la concurrence entre les disciplines, voire entre les établissements
- l’accompagnement personnalisé est mis en place par la réduction des horaires disciplinaires dispensés aux élèves
- l’enseignement des disciplines est dénaturé, en particulier pour celles qui figurent dans les enseignements d’exploration prévus en classe de seconde
- la mise en place d’un tronc commun en classe de première ne répond en rien à de réelles possibilités de changement de parcours pour les élèves, mais permettrait l’augmentation des effectifs dans les classes et la poursuite des suppressions de postes.

Ce projet ne répond absolument pas à la demande d’amélioration des conditions de travail des personnels et des conditions d’étude des élèves.
Les organisations syndicales demandent, au ministre de renoncer à ce projet et de ne pas le présenter au CSE (Conseil Supérieur de l’Education) le 10 décembre prochain comme il l’a annoncé.
Elles lui demandent de reprendre les discussions sur d’autres bases.

Elles appellent les personnels à se réunir dans les établissements pour en débattre ainsi qu’à rencontrer les parents d’élèves, les lycéens et leurs organisations.
Les organisations syndicales se réuniront à nouveau le 3 décembre pour discuter des suites de leur action.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Les données scolaires du Ministère de l’Education
    Initiative personnelle d’un directeur d’administration centrale ou préfiguration d’une nouvelle politique numérique dans l’éducation ? Un revirement lourd de conséquence vient d’être opéré au ministère... Lire la suite (18 mai)
  • Lettre du SNES-FSU
    Monsieur le Président de la République, Vous venez d’être élu à la présidence de la République dans un contexte difficile. Les inquiétudes et colères qui ont conduit à l’accès au second tour de la... Lire la suite (16 mai)
  • Trahison du dialogue social
    Depuis la création du corps (1989), les conseillers d’orientation-psychologues ne pouvaient bénéficier de l’accès à l’échelle de rémunération de la hors-classe qu’en devenant directeur de CIO, et donc en... Lire la suite (12 mai)
  • Communiqué FSU
    Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle indiquent que la représentante du Front national est qualifiée pour le second tour. La FSU considère avec une extrême gravité la montée de... Lire la suite (27 avril)
  • Espé de Grenoble : stagiaires en lutte !
    « Débordés, épuisés, stressés, infantilisés », ce sont là les témoignages de trop nombreux collègues entrant dans le métier... D’une année sur l’autre, le ras le bol est toujours aussi vif, les motifs de... Lire la suite (12 avril)

Mots-clés