Les mandats adoptés aux précédents congrès nationaux

Les mandats sur le métier et les personnels

Congrès National - Le Mans - 2005

« Nous revendiquons aussi la création des agrégations dans toutes les disciplines et spécialités (documentation technologie, éducation) afin que tous les personnels aient les mêmes perspectives de promotion et de carrière ; »

« Dans ce cadre, nous sommes attachés à la double notation. À cet égard, des inspections spécifiques des inspections spécifiques d’éducation et de documentation doivent être très rapidement créées. »

« Le recours aux délégations fonctionnelles en documentation, de plus en plus fréquent, ne peut constituer une solution adéquate. Les changements de disciplines doivent donc rester exceptionnels, respecter une procédure d’évaluation et les collègues doivent absolument bénéficier d’une formation conséquente et validée. »

Congrès National - Clermont-Ferrand - 2007

  • « créer les agrégations dans toutes les disciplines et spécialités, notamment celles de documentation et d’éducation, développer la promotion interne par la liste d’aptitude au corps des agrégés fondée sur des critères clairs et barémés et par le développement de l’agrégation interne ; »
  • « Il est indispensable de créer enfin les inspections spécifiques d’éducation, documentation et technologie »

Congrès National - Perpignan - 2009

  • « La reconversion ne doit pas relever de la seule décision d’une GRH. Elle ne doit pas se faire systématiquement vers la documentation ou les postes de CPE. Elle doit s’effectuer selon des méthodes transparentes respectant les voeux des personnels et leur volontariat. »
  • « Pour le service des certifiés en documentation, le SNES revendique actuellement un forfait de 26 heures prenant en compte leur double fonction, gestionnaire et pédagogique. Si un horaire venait à être attribué à l’enseignement de l’information-documentation en collège et lycée (cf. thème 1), il faudrait réfléchir à un nouveau calcul des services dans lequel les heures d’enseignement compteraient pour deux heures. Ne faudrait-il pas envisager une définition en référence aux décrets de 1950 ? Le congrès propose de mettre à l’étude ces évolutions possibles. »
  • « Notre revendication de création d’inspections spécifiques qualifiées dans les disciplines (documentation, technologie, éducation) doit enfin être satisfaite, l’écart entre l’inspection vie scolaire et le haut niveau de qualification exigé par le master, la rendant plus urgente encore ; »

Congrès National - Reims - 2012

  • « Il est tout aussi nécessaire d’améliorer la qualité de la vie scolaire, de l’accueil des élèves, ce qui passe par un encadrement éducatif assuré par des personnels en nombre suffisant ainsi que par une amélioration des locaux de vie collective : restauration scolaire, internat, foyer des élèves. Une réflexion sur les différents lieux de Vie Scolaire doit être engagée, le CDI ne pouvant être, à lui seul, une réponse adaptée à la prise en charge des élèves en dehors des cours. »
  • L’inspection spécifique : « Le SNES rappelle sa revendication d’inspections pédagogiques spécifiques en documentation (garantissant la pérennité de leur mission pédagogique ainsi que leur indépendance vis-à-vis du chef d’établissement et de la vie scolaire) »
  • Agrégation : « création d’agrégation dans toutes les disciplines et d’une agrégation d’éducation) reste d’actualité. »
  • Rémunération : « Le doublement de la part fixe de l’ISOE qui doit être attribuée aussi aux enseignants documentalistes » et « Aligner les « heures à taux fixe » et la rémunération d’heures ponctuelles des professeurs documentalistes et des CPE sur les HSE des enseignants »
  • Service et temps de travail : « La situation des enseignants documentalistes est particulière. Alors qu’un enseignement leur est de plus en plus demandé pour des séquences pédagogiques en responsabilité ou co-responsabilités, celui-ci n’est pas reconnu dans leur temps de travail. Le SNES revendique un service de 34 heures (au lieu de 36 actuellement) dont 1/6e, réservé aux activités hors de l’établissement (démarches pour l’organisation de conférences, d’expositions, visites culturelles, etc…). Le SNES réaffirme que chaque heure d’enseignement doit compter pour deux heures de service, en particulier pour l’enseignement de l’information-documentation en collège et en lycée, lorsqu’il sera mis en place (cf. Thème 1).
  • D’autre part, pour assurer aux enseignants documentalistes des conditions de travail satisfaisantes, le SNES revendique la création de postes par la mise en œuvre d’un plan pluriannuel de recrutement pour permettre l’implantation d’un poste de certifié en documentation par tranche de 300 élèves. »

Autres articles de la rubrique Les mandats adoptés aux précédents congrès nationaux