Communiqués

Loi Grosperrin : le gouvernement propose d’entériner une réforme désastreuse !

Alors que la réforme de la formation aurait nécessité, de l’aveu même du Président de la République, d’être revue, que le SNES a demandé dès le début la remise à plat d’une réforme qui sacrifie la formation professionnelle et ne met pas en cohérence les différentes composantes de la formation, le gouvernement a impulsé et soutient une proposition de loi qui pérénniserait la réforme.

On peut se demander s’il ne s’agit pas, en particulier, de contrer l’arrêt du Conseil d’État qui a annulé une partie de cette réforme et rétabli le cahier des charges de la formation des maîtres ainsi que les IUFM comme seuls établissements de formation des enseignants et CPE.
Le Conseil d’État a enjoint au ministre d’ouvrir des discussions avec les parties prenantes.

Pourtant, méprisant cette décision et le dialogue social, le gouvernement soutient la proposition de Loi Grosperrin qui permettrait l’ouverture au privé de la formation des maîtres et supprimerait toute référence à un cahier des charges.

La manœuvre apparaît clairement : après avoir soufflé la teneur de la proposition de loi à M. Grosperrin, le gouvernement la reprend à son compte et la met à l’ordre du jour de la commission des affaires culturelles pendant la semaine d’initiatives gouvernementales. Il devra l’assumer et expliquer pourquoi il détourne l’arrêt du Conseil d’État du 27 novembre 2011 en procédant de la sorte.
C’est un déni de justice !

Le SNES demande le retrait de l’examen de cette proposition de loi et l’ouverture urgente de discussions sur la formation des maîtres.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Concours de recrutement
    Les résultats aux concours externes viennent d’être publiés dans leur intégralité. La crise de recrutement qui touche plusieurs disciplines depuis plusieurs années n’est en rien résorbée. Elle s’est... Lire la suite (8 juillet)
  • DNB
    Le SNES-FSU a pris connaissance avec effarement de l’exercice d’enseignement moral et civique (EMC) du Diplôme National du brevet sur lequel ont dû composer les élèves de 3e de série générale en... Lire la suite (3 juillet)
  • APB : Tous les bacheliers ont droit à une affectation dans l’enseignement supérieur !
    A l’issue du second tour APB, un grand nombre de candidats au baccalauréat n’a toujours pas d’affectation dans l’enseignement supérieur, y compris pour des formations ouvertes à tous (estampillées... Lire la suite (29 juin)
  • PsyEN
    Malgré la période très chargée des conseils de classe et des commissions d’appel, les conseillers d’orientation-psychologues et les directeurs de CIO se sont mobilisés ce 12 juin, pour exiger le... Lire la suite (14 juin)
  • Les données scolaires du Ministère de l’Education
    [MAJ 6/06/17] Le 23 mai, la CNIL appelait sur son site « les responsables éducatifs, enseignants et les collectivités territoriales à être vigilants et à ne recourir qu’à des services numériques »... Lire la suite (18 mai)

Mots-clés