Communiqués

Loi Grosperrin : le gouvernement propose d’entériner une réforme désastreuse !

Alors que la réforme de la formation aurait nécessité, de l’aveu même du Président de la République, d’être revue, que le SNES a demandé dès le début la remise à plat d’une réforme qui sacrifie la formation professionnelle et ne met pas en cohérence les différentes composantes de la formation, le gouvernement a impulsé et soutient une proposition de loi qui pérénniserait la réforme.

On peut se demander s’il ne s’agit pas, en particulier, de contrer l’arrêt du Conseil d’État qui a annulé une partie de cette réforme et rétabli le cahier des charges de la formation des maîtres ainsi que les IUFM comme seuls établissements de formation des enseignants et CPE.
Le Conseil d’État a enjoint au ministre d’ouvrir des discussions avec les parties prenantes.

Pourtant, méprisant cette décision et le dialogue social, le gouvernement soutient la proposition de Loi Grosperrin qui permettrait l’ouverture au privé de la formation des maîtres et supprimerait toute référence à un cahier des charges.

La manœuvre apparaît clairement : après avoir soufflé la teneur de la proposition de loi à M. Grosperrin, le gouvernement la reprend à son compte et la met à l’ordre du jour de la commission des affaires culturelles pendant la semaine d’initiatives gouvernementales. Il devra l’assumer et expliquer pourquoi il détourne l’arrêt du Conseil d’État du 27 novembre 2011 en procédant de la sorte.
C’est un déni de justice !

Le SNES demande le retrait de l’examen de cette proposition de loi et l’ouverture urgente de discussions sur la formation des maîtres.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • La Cour des Comptes cible à nouveau les enseignants
    La Cour des Comptes a publié son rapport « Gérer les enseignants autrement. Une réforme qui reste à faire ». Elle y égrène, comme chaque année, un certain nombre de poncifs habituels de la pensée libérale... Lire la suite (4 octobre)
  • Budget 2018
    Les grandes orientations du PLF 2018 ont été rendues publiques. Dans le second degré notre ministre exprime tout son art de la soustraction invisible : les suppressions de postes sont à l’ordre du... Lire la suite (28 septembre)
  • Conseil supérieur des programmes
    Si le fonctionnement du CSP a notamment souffert du temps politique dans lequel ses travaux se sont inscrits et de l’absence de réflexion sur l’articulation entre les programmes du collège et du... Lire la suite (27 septembre)
  • Journée mondiale des enseignants 2017
    La Journée Mondiale des Enseignants s’articulera cette année autour du thème « Enseigner en liberté, Autonomie Professionnelle ». Il s’agira de promouvoir la Recommandation Organisation Internationale du... Lire la suite (26 septembre)
  • Le MEDEF n’a pas le droit d’insulter l’Ecole
    Une campagne du MEDEF affiche son mépris pour le service public d’éducation, ses personnels et ses élèves en affirmant « Si l’école faisait son travail, j’aurais du travail ». C’est pourtant ce service... Lire la suite (20 septembre)

Mots-clés