US 761 du 26 mars 2016

Lycée Albert-Londres (Presles, dans l’Allier) : mobilisation contrela baisse de la DGH

Rassemblement réussi, conseil d’administration boycotté dans l’unité professeurs-parents-élèves, demande de rendez-vous au rectorat pour exiger que les moyens nécessaires ne soient pas retirés, la mobilisation s’amplifie au lycée Albert-Londres de Presles (académie de Clermont). « Cette baisse implique une réduction des heures d’enseignement alors que deux classes, une en Première et une en Terminale, vont être ouvertes à la prochaine rentrée. La proposition du proviseur pour gérer cette pénurie d’heures d’enseignement s’est faite sans concertation, soulignaient les différents représentants. Et les conséquences nous inquiètent : suppression de tous les dédoublements de LV1 en Première et Terminale ES, S, STMG, STI2D ; réduction horaire des TP de SVT sciences physiques de Première S de 2 heures à 1 h 30, etc. » Le SNES-FSU est partie prenante et soutient cette action. Une situation qui se reproduit dans bon nombre d’établissements.

Autres articles de la rubrique US 761 du 26 mars 2016