Actualité théâtrale

Jusqu’au 18 juin au Théâtre de Belleville

« Ma folle otarie » Du 6 au 27 juillet au Théâtre des Halles à Avignon

C’est un homme qui n’a jamais dit ni oui ni non, qui n’a rien vécu, qui n’a jamais connu l’amour. Il est transparent et tout semble l’effrayer. Un jour il s’aperçoit que tous ses slips ont perdu une taille. Il en rapporte, rangés par couleur, une pleine valise au magasin. Il n’entre plus dans les sièges d’avion. Il n’y comprend rien. Bref ses fesses ont triplé, voire plus, de volume au point qu’il s’envolera.

Théâtre : Ma folle otarie

Ce texte empreint d’une poésie burlesque et tendre de Pierre Notte, qu’il a lui-même mis en scène, est porté par Brice Hillairet. Avec son pantalon à pinces hors d’âge, son air lunaire il est cet homme égaré qui a peur de tout, avale sa salive avec difficulté, se voit monstrueux et rêve qu’un jour il partira loin de lui-même. Il devient cet homme émerveillé par la découverte d’un être mystérieux dont il ne parle pas la langue, une « folle otarie » ou plutôt une femme, quelqu’un de tout aussi étranger pour lui, une femme avec qui il ne se sent plus monstrueux, une femme qu’il aime.

Il chante, il vole, il s’ouvre, il s’épanouit. Il nous emporte dans son rêve.

Micheline Rousselet

Du mercredi au samedi à 21h15

Théâtre de Belleville

94 rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 06 72 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Brasseur et les enfants du paradis »
    Hiver 1943, Prévert, Carné, Kosma et Trauner sont réfugiés en Provence dans une maison louée par Prévert à Tourettes-sur-Loup. La menace les entoure, les Allemands sont entrés en zone Sud. Kosma et... Lire la suite (23 septembre)
  • « Le dépeupleur »
    De ce court texte de Beckett, Serge Merlin ne s’est jamais beaucoup éloigné depuis 1978, où il l’a créé pour la scène au festival off d’Avignon. Un texte un peu énigmatique mais fascinant où l’on trouve... Lire la suite (23 septembre)
  • "UN POYO ROJO" Theatro fisico.
    "Un poyo rojo " spectacle créé à Buenos-Aires en 2010, a été conçu par Alfonso Baron et Luciano Rossa à partir d’un travail d’improvisation. Les deux auteurs-acteurs de ce spectacle sans paroles... Lire la suite (22 septembre)
  • « Les jeux de l’amour et d’Offenbach »
    1875. Une soprano et un baryton se retrouvent, par hasard, dans l’antichambre d’une imprésario-pianiste, pour une audition en vue de la prochaine tournée d’Offenbach aux États-Unis. Autrefois ils se... Lire la suite (20 septembre)
  • « La cantatrice chauve »
    Il y eut le cinéma muet auquel succéda le cinéma parlant. Mais le théâtre ? Oui monsieur, le théâtre ? Au théâtre on parle. Dieu merci, on ne fait que cela. Chez Molière on parle. Chez Racine aussi. Chez... Lire la suite (18 septembre)