Éditos

Mars : printemps de la mobilisation

La colère gronde en France, de très nombreuses mobilisations sont prévues ce mois de mars. Tout d’abord, le texte de loi El Khomri a réussi l’exploit de réunir contre lui toutes les organisations syndicales et celles de la jeunesse, dans un même mouvement de protestation. Le Gouvernement a été contraint de différer la présentation du texte des différences de stratégie sont apparues : la CFDT, l’UNSA, la CFE-CGC, la CFTC, s’inscrivant dans une volonté "d’amélioration" du texte, appellent à se mobiliser le 12 mars. La CGT, FO, la FSU, Solidaires, UNEF, UNL et Fidl, de leur côté, en souhaitent le retrait et l’ouverture de discussions sur des bases permettant, au contraire, d’obtenir de nouvelles avancées pour les salariés.
En soutien à la jeunesse, la date du 9 mars, a été choisie comme point de départ d’un grand mouvement de mobilisation qui continuera le 31 mars et qui devra s’amplifier, si le gouvernement n’entend pas raison.

La FSU, par ailleurs, débattra des modalités d’action pour mettre les discussions salariales au devant de la scène, notamment au travers de la journée de mobilisation dans la Fonction publique du 22 mars. Toutes ces mobilisations n’éclipsent pas notre combat contre la réforme du collège, et l’intersyndicale second degré, réunie le 2 mars, a réaffirmé sa volonté de demander l’abrogation du texte. Elle se réunira à nouveau le 15 mars pour décider des suites de l’action, en lien avec toutes les mobilisations déjà prévues.

Les enjeux de ces actions sont lourds et le mois promet d’être agité...

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Rentrée en résistance
    Comme à chaque rentrée, le plaisir de retrouver collègues et élèves est là, ainsi que la volonté de bien faire nos métiers. Mais le contexte si particulier de crainte des attentats, de... Lire la suite (28 août)
  • L’urgence d’une Europe plus sociale
    Le Brexit ouvre une période de turbulences économiques et financières importantes pour le Royaume-Uni même si à terme, il est probable que ses relations économiques et commerciales avec les pays de... Lire la suite (25 juin)
  • Qui bloque ?
    L’insupportable discours des soutiens du gouvernement se développe autour deux axes : les organisations syndicales (et en premier lieu la CGT) qui appelleraient au blocage du pays seraient les... Lire la suite (29 mai)
  • 19 mai : grève et manifestations
    La France vit actuellement une situation surréaliste, dirigée par un gouvernement répétant en boucle que tout va mieux tandis que monte la colère sociale et que se déchire la majorité présidentielle.... Lire la suite (17 mai)
  • 10 mai...
    La gauche socialiste française avait ses 10 mai d’espoir : décision de mener le gouvernement de Front Populaire en 1936, élection de François Mitterrand en 1981. Elle a maintenant celui de... Lire la suite (11 mai)