Articles parus dans l’US

Migrant-es L’US MAG : supplément au n° 764 du 26 août 2016

Quand la préfecture des Alpes-Maritimes dérape

Un cran supplémentaire vient d’être
franchi dans l’ignominie du traitement
des migrant-es à la frontière franco-italienne
dans la ville de Menton.
Un chauffeur d’un bus de ligne a vu son car être
arrêté par la Police de l’Air et des Frontières
sur ordre du préfet. Ordre lui a été
donné de faire descendre ses passagers
afin que des migrant-es y prennent
place et qu’il les ramène à la frontière.
Le chauffeur, par ailleurs délégué
syndical CNT, a refusé. Il est depuis
menacé de sanctions par son patron
comme par le préfet.

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US

  • Lycéens SDF
    Depuis décembre 2016, les enseignants du lycée Auguste-Blanqui à Saint-Ouen se mobilisent pour trouver une solution de logement pérenne à au moins sept élèves sans domicile fixe. Le 115 est... Lire la suite (16 janvier)
  • Israël doit appliquer les résolutions de l’ONU
    Le 23 décembre dernier, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté la résolution 2334, sur la Palestine. Celle-ci « exige [...] d’Israël qu’il arrête [...] toutes ses activités de peuplement dans le... Lire la suite (16 janvier)
  • La solidarité n’est pas un délit
    Pierre-Alain Mannoni, enseignant-chercheur à l’université de Nice est poursuivi pour avoir aidé trois jeunes Érythréennes près de la frontière italienne. Vendredi 6 janvier, la juge a... Lire la suite (16 janvier)
  • Répression antisyndicale
    Deux faits, ces derniers jours, illustrent la criminalisation de l’activité syndicale. C’est d’abord la confirmation de la condamnation de l’Inspectrice du travail et du lanceur d’alerte qui se... Lire la suite (Décembre 2016)
  • "Je soutiens l’accueil des migrant-e-s"
    Belle initiative de la LDH : le 29 novembre 2016, 179 élus locaux avaient déjà signé ce manifeste de soutien à l’accueil des migrant-e-s sur tout le territoire. Le texte d’appel s’appuie sur les... Lire la suite (Décembre 2016)