Articles parus dans l’US

Migrant-es L’US MAG : supplément au n° 764 du 26 août 2016

Quand la préfecture des Alpes-Maritimes dérape

Un cran supplémentaire vient d’être
franchi dans l’ignominie du traitement
des migrant-es à la frontière franco-italienne
dans la ville de Menton.
Un chauffeur d’un bus de ligne a vu son car être
arrêté par la Police de l’Air et des Frontières
sur ordre du préfet. Ordre lui a été
donné de faire descendre ses passagers
afin que des migrant-es y prennent
place et qu’il les ramène à la frontière.
Le chauffeur, par ailleurs délégué
syndical CNT, a refusé. Il est depuis
menacé de sanctions par son patron
comme par le préfet.

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US

  • 8 MARS : objectif É-GA-LI-TÉ !
    La journée internationale pour les droits des femmes est l’occasion de rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes reste un objectif à atteindre. L’école, les personnels d’enseignement,... Lire la suite (6 mars)
  • Poursuite contre les sites Anti-IVG
    Le délit d’entrave à l’IVG a été définitivement adopté par le Parlement le 15 février 2017. Le texte prévoit de pénaliser les sites de « désinformation » sur l’IVG qui cherchent, « dans un but... Lire la suite (6 mars)
  • Citoyen-nes solidaires en procès
    Des citoyen-nes sont poursuivi-es dans les Alpes-Maritimes et en Italie pour avoir aidé des réfugié-es. Pierre-Alain Mannoni a été relaxé totalement et Cédrid Herrou partiellement, ce qui... Lire la suite (6 mars)
  • Soyez les bienvenus
    C’est ce qu’ont clamé quelque 500 000 personnes samedi 18 février à Barcelone, pour réclamer que l’Espagne accueille « dès maintenant » les 16 000 réfugiés qu’elle s’était engagée à recevoir... Lire la suite (6 mars)
  • Assistance aux migrant-es
    Non au délit de solidarité ! Face à l’afflux de migrant-es à la frontière italienne entre Menton et Vintimille, mais aussi dans la vallée de la Roya (toujours dans les Alpes-Maritimes), la... Lire la suite (31 janvier)