Communiqués

« Mutations 2009 : La pagaille ministérielle »

Communiqué de Presse de l’intersyndicale du second degré
(CGT Educ’action, SGEN-CFDT, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNETAA-EIL, SN FO LC, SUD Education, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNUEP-FSU) :

« Mutations 2009 : La pagaille ministérielle »

Avec stupeur et consternation, les élus du personnel ont constaté que le projet de mutations qui leur était communiqué pour les travaux des commissions paritaires comportait des erreurs graves en nombre sans commune mesure avec celles des années antérieures. Des milliers de collègues ont donc reçu du ministère une fausse information concernant le résultat de leur demande de mutation.
En concentrant l’énergie de son administration sur une opération de communication aux dépens d’un travail sérieux de préparation, le ministère a pris la responsabilité de multiplier les erreurs, de désorienter et d’exaspérer les demandeurs de mutations.
Dans ce contexte, les élus du personnel veillent donc à faire rétablir tous les collègues concernés dans leur droit à des affectations conformes à des règles applicables à tous.
Le mouvement interne aux académies de mai-juin dont le ministère reconnaît lui-même la complexité, ne pourra pas se dérouler dans de telles conditions sauf à hypothéquer les affectations des personnels dans les établissements et la préparation de la rentrée 2009.
La pagaille ministérielle créée pour le mouvement inter légitime encore plus fortement les demandes formulées par les organisations syndicales unanimes et soutenues par la profession (en 5 jours la pétition nationale intersyndicale a déjà recueilli 14 000 signatures).

Paris, le 10 mars 2009

Autres articles de la rubrique Communiqués

Mots-clés