Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de René Féret (France)

"Nannerl, la sœur de Mozart" Sortie en salles le 9 juin 2010

René Féret obtint le Prix Jean Vigo en 1975 pour "Histoire de Paul". En 1977 "La communion solennelle" figurait parmi les films de la compétition officielle à Cannes et en 1985 "Le mystère Alexia" était dans la section Un certain Regard. Il est, depuis quelques années, devenu un cinéaste indépendant. Il produit lui-même ses films et dans sa dernière création, "La sœur de Mozart" il a intégré dans le processus créatif, sa propre famille. Ses deux filles y incarnent l’une le personnage de Nannerl et l’autre celui de Louise de France. Son fils Julien est son assistant, sa femme est la monteuse et c’est lui même qui a produit et qui distribue…
Quatorze films en un peu plus de trente ans, ce qui revient au rythme d’un film tous les deux ans dont généralement la critique salue la qualité, et que va voir un public fidèle qui sait qu’il y trouvera un sujet original traité avec sensibilité, un beau sens de l’observation, de la finesse et beaucoup de générosité.
Mozart avait une sœur de cinq ans son aînée et comme lui enfant prodige. Pendant plusieurs années alors que Wolfgang à sept ans Léopold et Anna-Maria Mozart ont pris la décision de présenter les deux enfants musiciens dans toutes les cours européennes. Voyages longs et éprouvants au cours desquels les talents sont reconnus et applaudis. Nannerl, talentueuse claveciniste et violoniste, rencontre à Versailles le dauphin, fils de Louis XV et veuf de dix sept ans qui, séduit par la personne et par son talent, l’incite à écrire de la musique…

JPEG - 73 ko
© Les Films Alyne & Sylvain Bonniol

Il existe une importante correspondance des Mozart dans laquelle figure celle de Léopold le père. Ce sont des lettres qu’il écrivit à un ami de Salzbourg qui finança en partie le voyage de la famille Mozart à travers l’Europe. Léopold y raconte le déroulement, les péripéties, l’accueil des Cours d’Europe. Mais également entre temps, les étapes longues et éprouvantes, le froid glacial, les auberges sinistres. Il y est question de sa fille Nannerl à qui il apprit la musique dès qu’elle eut trois ans et dont les talents de violoniste, de claveciniste et de chanteuse ont sans doute aidé à la révélation des aptitudes de Wolfgang qui prit la relève et, bientôt, évinça sa sœur. Nannerl qui survécut quarante ans à son frère consacra une partie de sa vie à la mémoire du jeune prodige. En cela elle rejoint le lot des personnages de sœurs ou de filles sacrifiées comme Camille Claudel ou Adèle Hugo.
A partir de ces éléments dont il disposait, correspondances, biographies, livres d’histoire, René Féret a construit un scénario dans lequel, au cours d’un voyage, Nannerl rencontre, dans une abbaye perdue, Louise de France avec qui elle noue, en très peu de temps, une amitié durable. Celle-ci la charge de remettre au Dauphin une lettre. Bien que déguisée en homme pour l’occasion, Nannerl attire l’attention et la sympathie du futur monarque, mélomane averti et musicien.
Il y a une parenté entre le courage et de la volonté de Léopold quand il entreprenait avec sa famille un voyage de trois années et l’entreprise de René Féret quand il réalise en collaboration avec sa famille et quelques amis fidèles, un film ambitieux en costumes pour lequel il a même demandé à Marie-Jeanne Serrero d’écrire la musique imaginaire qu’aurait pu écrire Nannerl.
Humour, élégance et émotion ponctuent un récit romanesque d’un réalisateur qui avait en tête, quand il réalisait son film des modèles comme "Barry Lindon" ou "La prise du pouvoir par Louis XIV".
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Laissez bronzer les cadavres »
    Au bord de la Méditerranée, en plein été, sous un soleil de plomb. Pour cacher leur butin, deux cent cinquante kilos d’or en barre, fruit de l’attaque d’un fourgon, Rhino et ses comparses ont trouvé... Lire la suite (15 octobre)
  • « Bricks »
    La fabrication des briques espagnoles incarne la réussite puis la faillite économique d’un pays. La destruction d’un matériau symbolique sacrifié par la crise, par l’abandon de chantiers de... Lire la suite (15 octobre)
  • « The square »
    Christian est un homme divorcé qui aimerait consacrer plus de temps à ses deux jeunes enfants. Conservateur d’un musée destiné à exposer des œuvres d’art contemporain, il appartient à cette catégorie... Lire la suite (14 octobre)
  • « L’Assemblée »
    Le 31 mars 2016, place de la République à Paris, naît le mouvement « Nuit Debout ». Ce seront, au quotidien et pendant trois mois, des rassemblements pacifistes qui ne sont pas des manifestations de... Lire la suite (14 octobre)
  • « L’école buissonnière »
    Paul, une douzaine d’années, a toujours vécu entre les murs d’un orphelinat. Lorsqu’il est confié à Célestine, une dame de la campagne, sa vie va totalement changer. Célestine qui sert au château est... Lire la suite (11 octobre)