Palestine

Non, Pierre Stambul n’est pas un terroriste ! Une arrestation scandaleuse

Pierre Stambul n’est pas un terroriste.

Nous venons d’apprendre l’arrestation au cours de la nuit par le RAID de notre camarade Pierre Stambul, militant du Snes, dans le cadre d’une « action anti-terroriste ». La police, après avoir brisé sa porte à 1h30, fouillé en vain son appartement, l’a emmené menotté.

Le Snes dénonce le scandale de cette intervention absurde qui vise un militant très impliqué pour la cause palestinienne.

Ce midi, il est enfin libéré !

Si le Snes se satisfait de la libération de Pierre, il ne peut accepter qu’un militant soit traité de cette manière.

La police est intervenue après un appel téléphonique annonçant l’assassinat le la femme de Pierre. Cette provocation, s’appuyant sur une dénonciation calomnieuse est coutumière de militant d’extrême-droite juif tel Ulcan, recherché en France, ou des organisations d’extrême-droite violentes telle la LDJ.

Cela ne justifie en rien cette intervention : la méthode est maintenant bien connue et il est incompréhensible que la police soit une fois de plus tombée dans le panneau. Le 2 mars, c’était le tour de Jean-Guy GREILSAMER, autre co-président de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) et bien d’autres avant lui ont été victimes de ces agissements.
D’autant que Pierre n’est pas un inconnu ! Ses nombreuses activités tant dans le militantisme syndical que dans sa lutte pro palestinienne ne pouvaient échapper à la police, même à 1h30 du matin.
Il serait temps qu’une note interne au Ministère de l’Intérieur mette enfin en garde les commissariats contre les agissements de ces provocateurs et modère les actions des forces de l’ordre.

A cette occasion le Snes rappelle son attachement à une paix juste et durable entre palestiniens et israéliens, dans des pays reconnus, avec des frontières définies par l’ONU et sa demande de reconnaissance de l’État de Palestine par le gouvernement et la mise en place de sanctions tant qu’Israël n’arrête pas les colonisations et n’applique pas le droit international.

BN du Snes, Paris le 9 juin 2015, à 12h

Autres articles de la rubrique Palestine

  • Message au congrès de l’AFPS
    l’AFPS tenait les 30 et 31 mai son congrès dans la superbe salle de la Bourse du Travail de Saint-Denis. De nombreux intervenants, des débats passionnés... Et l’intervention de Majed Bamya jeune... Lire la suite (Mai 2015)

Dans la rubrique Campagnes et dossiers en cours