Communiqués

Note de vie scolaire : pourquoi tant de résistance ?

Devant les réponses insatisfaisantes de l’administration au vœu déposé par la FCPE et soutenu par l’ensemble des organisations syndicales, et à l’issue d’une suspension de séance demandée par le SNES, le Ministre propose de saisir d’urgence le CSP, dès son installation sur la question de la suppression de la note de vie scolaire au collège. Ce dernier devrait alors rendre un avis avant les vacances de fin d’année.

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU, le SNUipp-FSU, la CGT, FO, Solidaires, Sud éducation et le SNALC-CSEN prennent acte de cette décision. Ils la jugent cependant insuffisante.

Ils demandent au Ministre, de prendre une mesure conservatoire de gel de cette note en attendant l’avis du conseil supérieur des programmes.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Les données scolaires du Ministère de l’Education
    Initiative personnelle d’un directeur d’administration centrale ou préfiguration d’une nouvelle politique numérique dans l’éducation ? Un revirement lourd de conséquence vient d’être opéré au ministère... Lire la suite (18 mai)
  • Lettre du SNES-FSU
    Monsieur le Président de la République, Vous venez d’être élu à la présidence de la République dans un contexte difficile. Les inquiétudes et colères qui ont conduit à l’accès au second tour de la... Lire la suite (16 mai)
  • Trahison du dialogue social
    Depuis la création du corps (1989), les conseillers d’orientation-psychologues ne pouvaient bénéficier de l’accès à l’échelle de rémunération de la hors-classe qu’en devenant directeur de CIO, et donc en... Lire la suite (12 mai)
  • Communiqué FSU
    Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle indiquent que la représentante du Front national est qualifiée pour le second tour. La FSU considère avec une extrême gravité la montée de... Lire la suite (27 avril)
  • Espé de Grenoble : stagiaires en lutte !
    « Débordés, épuisés, stressés, infantilisés », ce sont là les témoignages de trop nombreux collègues entrant dans le métier... D’une année sur l’autre, le ras le bol est toujours aussi vif, les motifs de... Lire la suite (12 avril)

Mots-clés